Témoignages

  • Ce que l’on ne vous dit pas sur Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le terroriste de Nice

    Le terroriste de Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, 31 ans, de nationalité tunisienne, était un homme antipathique, agressif, et pieux musulman.

    Un témoin a déclaré : « j’ai même eu le temps de voir son visage. Il avait une barbe, et il avait l’air de prendre du plaisir ».

    Un voisin, musulman comme le terroriste, a fait courir des fausses infos sur lui destinées à exclure l’islam de toute mise en cause. Les journalistes se sont empressés de reprendre ce qu’il a dit, car eux aussi, comme les jihadistes, veulent protéger l’islam.

    D’autres voisins plus fiables l’ont décrit comme solitaire, silencieux et antipathique, l’un d’entre eux a ajouté qu’il ne répondait même pas quand on lui disait bonjour.

     

    Lahouaiej Bouhlel.jpg

    Le terroriste a été identifié comme étant Mohamed Lahouaiej Bouhlel, père de famille, 3 enfants, divorcé depuis 2 ans, chauffeur livreur et petit criminel, qui a hurlé Allahu Akbar pendant l’affrontement final avec la police.

    L’attentat a causé la mort de 84 personnes, dont 18 enfants. Un témoin a déclaré : « j’ai même eu le temps de voir son visage. Il avait une barbe, et il avait l’air de prendre du plaisir ».

    Sa carte d’identité a été retrouvée dans le camion et montre qu’il était d’origine tunisienne, qui compte le plus grand nombre de recrues pour l’Etat islamiste.

    Il était originaire de la ville saharienne de Mseken, et son père est membre du parti extrémiste islamiste tunisien Ennahda. Selon la police tunisienne, son père est un extrémiste extrêmement violent surveillé par la police de Ben Ali, et il est devenu en 2011 un chef local de Mseken.

    Bouhlel a loué le camion mercredi dernier près de Nice à Saint Laurent du Var.

    Il était connu de la police pour des affaires de vol, de violence et de possession illégale d’armes, sa dernière arrestation remonte à janvier. Selon la police, il a comparu devant la justice au mois de mars 2016, où il a été jugé coupable de violences et bien entendu laissé en liberté.

    Il aurait réussi à passer sur la Promenade des Anglais fermée à la circulation en expliquant aux policiers qu’il livrait des crèmes glacées.

    Il n’était “pas suspecté d’avoir été radicalisé et n’avait pas de fiche à son nom auprès de l’anti-terrorisme.”

    Un téléphone a été retrouvé dans le camion qui est en cours d’examen pour identifier un réseau ou des complices.

    La Police examine également les informations des 1 200 caméras de surveillance de la ville ainsi qu’une vidéo prise au moment où il montait dans son camion, dans les collines de Nice, avant de commettre son attentat.

    Sa maison a été fouillée par la police ce matin, et plusieurs de ses proches – famille et amis – sont maintenant interrogés par la police. Les recherches continuent dans le quartier des abattoirs de Nice.

    Le fait qu’il n’était pas connu des services anti-terroristes veut dire deux choses, et aucune n’est rassurante :

    1. Les failles de la DGSI sont encore plus grandes qu’on l’imaginait.
    2. Des individus non fichés sont capables de monter dans un camion et d’écraser pendant de très longues minutes 84 innocents, un attentat qui psychologiquement montre un état de persévérance dans la haine bien plus important que se faire exploser.

    Bouhlel a été tué par une femme policier alors qu’il est sorti du camion et qu’il a commencé à tirer. Il tentait de fuir et la police l’a tué à l’intérieur ou à coté d’un restaurant.

    Des armes et des munitions ainsi qu’une grenade qui s’est avéré factice, ont été découvertes à l’arrière du camion, ce qui suggère que l’attentat a été longuement prémédité, et que le trafic d’arme n’éveille en France aucun soupçon.

    Au domicile du terroriste, un autre camion avec des explosifs a été découvert.

    Selon une source policière, le camion a zigzagé plusieurs fois tandis qu’il se jetait sur la foule. Bouhlel a roulé pendant près de 2 km et a même accéléré alors qu’il fauchait ses victimes.

    Pour les témoins, le bilan a été agravé du fait que le terroriste est sorti du camion et a commencé à tirer sur les gens (certains témoignages ont indiqué qu’il pouvait y avoir deux tireurs, mais l’information a été plus tard démentie).

    L’AFP a d’ailleurs confirmé que le “conducteur du camion a tiré au pistolet avant d’être tué.”

    Selon d’autres témoins, le camion roulait environ à 50 km/h :


     

    Le camion du terroriste a été garé pendant 9 heures dans une rue de Nice avant l’attaque. Et les policiers l’ont arrêté et questionné mais rien n’a éveillé leurs soupçons.

     

     © Christian Larnet pour Dreuz.info

     

    Phoenix Boréal

  • Mark Zuckerberg : "En tant que juif, mes parents m'ont appris à défendre les musulmans"

    Le mercredi 9 décembre 2015, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, manifestait son soutien à la communauté musulmane contre « sa crainte de subir des persécutions à cause des actions d'autres personnes », en référence aux terroristes qui ont attenté à la vie de personnes à Paris et à « la haine cette semaine », probablement en référence aux propos islamophobes du républicain Donald Trump qui s'est illustré dans les sondages en promouvant l'interdiction d'entrée aux États-Unis pour les membres de la secte mahométane.

     
    Zuckerberg témoignait que « en tant que juif, mes parents m'ont appris que nous devions nous insurger contre les attaques envers toute communauté. »
     
    À moi donc, ex-musulman du nom de plume « Phoenix Boréal », de témoigner :
     
    En tant que musulman, mes parents m'ont appris à m'insurger contre toute injustice qui nuit à mon islamité, à ma religion ou à mes coreligionnaires seulement.
     
    En tant que musulman, mes parents m'ont cependant appris à renvoyer une image positive de ma religion aux non-musulmans, ne sait-on jamais, ils pourraient contracter l'islam et le propager.
     
    En tant que musulman, mes parents m'ont appris à mépriser voire abhorrer les religions, traditions, us et coutumes des non-musulmans.
     
    En tant que musulman, mes parents m'ont appris à porter un regard manichéen sur le genre humain, les musulmans et les « nasara » ou « gwer » (termes méprisants et englobants qui désignent l'ensemble hétéroclite occidental).
     
    En tant que musulman, mes parents m'ont appris à regretter que Hitler ne soit pas parvenu à exterminer l'ensemble des juifs « qui aujourd'hui sont les bourreaux des Palestiniens musulmans. »
     
    À moins qu'ils n'aient pas reçu une éducation islamique, ils sont, à mon sens, ultra-minoritaires les mahométans qui pourraient réciter mes révélations sans partager la véracité de la moindre d'entre elles.
     
    Il s'agit-là du type de mentalité que l'ancien étudiant de Harvard ne réalise pas défendre. Ne soyons donc pas sensibles aux larmes du crocodile islamique, l'occasion serait trop bonne pour lui, comme s'il fallait encore le démontrer, d'ouvrir grand la gueule pour nous traîner au milieu de l'eau qui dort et ainsi nous dévorer tout crus. Une boulimie historique qui rêve de phagocyter l'Occident pour fantasmer un islam qui dominerait le monde, première ambition avouée ou non du microcosme islamique.
     
     
    Phoenix Boréal
  • Quand on rend au Christ ce qui est à Mohamed, dit is normaal...

    Deux jeunes Hollandais de la chaîne YouTube « Dit Is Normaal » ont mené et filmé une expérience sociale aux Pays-Bas qui entend récriminer les voix qui se lèvent contre l'islam et qui ne reconnaissent pas la place de cette religion dans la culture occidentale, notamment suite aux attentats de Paris et l'assimilation de l'État islamique à l'islam.

    L'idée de cette expérience résulte de leur interrogation au sujet du christianisme, racine culturelle de l'Occident.
     
    Ils se sont donc procuré une Bible qu'ils ont déguisée en Coran et dont ils ont surligné certains passages « choquants et en contradiction avec les normes et valeurs occidentales »  pour les lire devant certains de leurs concitoyens dans la rue et récolter leurs impressions et commentaires...
     
     
    Avant même de lire la vidéo se profile déjà la suspicion en tout initié en théologie monothéique que la violence des textes du christianisme serait, à tout hasard, strictement vétérotestamentaire (Ancien Testament) et concerne donc pragmatiquement et strictement le peuple juif d'antan. Il serait en effet plus difficile de déceler une telle violence dans le message christique (l'essence même du christianisme) qui demande de tendre l'autre joue, de pardonner ses ennemis et les aimer; en bref, qui refuse d'appliquer la loi maudite à la manière du pharisaïsme.

    Quant à l'islam, on fait mine d'oublier que les versets coraniques les plus violents s'inscrivent massivement en contexte médinois, lequel abroge en grande partie la non-violence ou non-action mecquoise par le simple fait de la chronologie de la révélation et de la centralisation de tous les pouvoirs dans les mains du prophète de l'islam, simple avertisseur jusqu'à l'hégire.
     
    La Bible ne serait semblable au Coran du stricte point de vue du choc avec les valeurs humanistes occidentales uniquement par le procédé d'abrogation chronologique où l'Ancien Testament serait en fait le Nouveau Testament et vice versa.

    En somme, l'expérience sociale ne peut que s'inscrire dans une vaine tentative ignare de dédouaner l'islam de ses enseignements belliqueux valables en tout temps et en tout lieu et des seules personnes fâcheusement assez honnêtes pour les assumer, à l'exemple des membres de Daesh.
     
    L'islamisation de nos contrées européennes et occidentales ne s'en portera que très bien tant que les collabos (non-musulmans) se chargeront consciemment ou inconsciemment de faire le lit dans lequel dormiront, se réveilleront devrais-je dire, à l'unisson les islamistes et une part importante des musulmans, dits modérés, qui se réclament tacitement de l'islam mecquois.
     
     
    Phoenix Boréal
     
    =================================================

    Source

     

    Vidéoclip

     

    Dit Is Normaal. The Holy Quran Experiment. [Vidéoclip en ligne]

    <The Holy Quran Experiment - YouTube> (Consulté le 08/12/2015)