bruxelles

  • Pas de prière ou de minute de silence dans les mosquées belges

    Suite aux attentats de Bruxelles, on aurait pu s'attendre à des témoignages de compassion de la part de la communauté musulmane, vu qu'on le sait tous, la plupart d'entre eux sont bienveillants et l'islam est une religion de paix et d'amour (sarcasmes)

    Il a été demandé que les imams organisent une prière pour les victimes. Le Conseil des imams de Belgique a refusé, la sharia interdisant toute prière pour les non-musulmans comme l'atteste un des imams de la grande mosquée de Belgique.

    Un autre pousse le vice plus loins: puisqu'il y a eu quelques victimes musulmanes, alors ils peuvent souhaiter paix, miséricorde et santé aux victimes.

    Une minute de silence a aussi été proposé, ce qui a été également refusé.

    L'islamologue Michael Privot: "Il a été refusé de réciter cette prière en hommage à des « mécréants » pour reprendre les propos. Une minute de silence a également été proposée lors de la réunion, qui a été une nouvelle fois refusée"

    Depuis la publication de ces informations, l'Exécutif des Musulmans de Belgique prétend qu'une prière et une minute de silence auraient été observées. Ils disent déplorer ces accusations gratuites et infondées (infondées? regardez cette vidéo en bas de page)

    Brusque revirement pour éviter de mal faire voir l'islam ou piètre mensonge (taqyia)?






    Sources:
    http://www.lacapitale.be/1522136/article/2016-03-24/attentats-de-bruxelles-le-conseil-des-theologiens-refuse-de-reciter-une-priere-d?fb_comment_id=fbc_1333723809974832_1333879706625909_1333879706625909#f2271a682dd741c
    http://www.embnet.be/

    Catégories : Religion Pin it!
  • Des hooligans place de la Bourse? Vraiment?

    0c4a4df48a930b56e7d71ec5a34b8257-1459149479.jpg

    Tous les médias ont relayé l'info (un peu trop vite?): dimanche 27 dans l'après midi, une horde de hooligans vêtus de noir ont fait irruption place de la Bourse pour détruire les différents hommages déposés, faire des saluts nazis,...

    J'ai attendu d'en savoir plus pour pouvoir relayer moi aussi l'info, à ma manière.

    Il semblerait qu'à la base, ça soit un rassemblement de supporters de différents clubs de football qui ont voulu se réunir pour montrer leur opposition à l'Etat Islamique.
    D'après l'organisateur de cette manifestation, le mot d'ordre était "ce dimanche, pas de violence, pas de politique, pas de couleurs de club et pas de couleur de peau! Tout le monde était en noir, couleur du deuil."

    Il affirme: Je ne connais pas tout le monde. Mais en tout cas, s’il y avait des extrémistes dans les 400, c’était une toute petite minorité. Et pas au BCS ni chez ceux d’Anvers [les deux groupes les plus présents en nombre dimanche.] Dans ces deux groupes, il y a d’ailleurs beaucoup de personnes d’origine étrangère et personne n’a de problème avec ça."

    La horde de hooligans/manifestants a été accusée d'avoir détruit plusieurs hommages aux victimes des attentats de Bruxelles. J'ai regardé plusieurs vidéos et j'ai pu remarqué que, comme d'autres l'avaient pointé du doigt avant moi: ce sont les journalistes, essayant d'avoir la meilleure image possible, qui n'ont pas hésité à piétiner drapeaux, dessins, bougies,...!

    Un supporter: Nous étions là pour marquer notre dégoût du comportement de l’EI, pour montrer que l’on veut lutter contre l’islamophobie et en lieu et place de ça, on a le sentiment qu’on nous compare à eux. Il faut que les gens sachent que c’était là notre seul objectif et que c’est bien une minorité qui s’est mise en évidence de façon inacceptable. Avec un peu de recul, on a le sentiment qu’on a été manipulés.

    Un 2e: Imaginez ces familles en train de voir débouler 450 personnes que l’on présente comme des fascistes ou des membres de l’extrême droite. Moi aussi, si j’avais été à leur place, j’aurais été choqué. Mais si la police avait communiqué avec eux en leur disant de ne rien craindre, que c’était une manifestation contre l’EI, leurs réactions auraient été toutes différentes. Ce qui me confirme dans mon idée que l’on s’est fait récupérer.

    Un 3e: On ne s’attendait pas à se faire insulter de la sorte. On s’est fait cracher dessus. On a certainement été maladroits et on s’excuse auprès des personnes qui étaient venues se recueillir.

    Un 4e: J’ai appris que nous avions été infiltrés par des membres du groupuscule Nation, bien connu pour ses idées d’extrême droite. Ce qui explique pas mal de choses.

    Il semblerait en effet que plusieurs groupes d'extrême droite aient infiltré les manifestants: Jeanke Smets, un des activistes les plus actifs du groupe néonazi "Autonome nationalisten Vlaanderen" (ANV) était sur place, comme il l'avait annoncé le matin même sur sa page Facebook

    Plusieurs membres de la scène skinhead étaient présents, dont deux connus sous les pseudonymes de Thure et Suck. Le dernier est celui qui est passé sur tous les médias, affirmant:
    C'est les bobos de gauche. Les bobos de gauche, c'est leur faute à eux. Moi, je viens de Molenbeek, il y a vingt ans on était tous copains. Nos copains s'étaient les marocains. Mais maintenant, il y a des ghettos. Ils ont fait des ghettos. Quand moi je passe, les gens se retournent et on me dit ''Qu'est-ce que tu fais ici ?''. J'entends les gens, ils ne parlent même plus français ou flamand sur la rue. C'est une bombe à retardement. On le disait, il y a vingt ans. On nous traitait de racistes. Eh bien, elle a explosé cette semaine la bombe à retardement. Mais nous on le disait il y a vingt ans. On nous a interdit (de le dire). Parce qu'on était jugé d'extrême droite. Alors que j'avais des amis immigrés qui me disaient, si j'étais belge, je suis comme toi, ce qu'on fait à votre pays, on vous encule !



    Sources: 
    http://www.dhnet.be/actu/belgique/des-hooligans-temoignent-apres-les-debordements-a-la-bourse-une-recuperation-politique-56f987dc35708ea2d3fffb9b
    http://www.fdesouche.com/713595-bruxelles-forte-tension-entre-hooligans-et-gauchistes-pro-immigres-video#
    http://resistances-infos.blogspot.be/2016/03/suite-aux-incidents-violents-de-ce.html

    Catégories : Faits Pin it!
  • Voilà leur hommage aux victimes

    Suite aux attentats de Bruxelles ce mardi 22, de nombreuses personnes sont venues apporter leur témoignage de compassion à la Place de la Bourse qui est ainsi devenu un lieu de rassemblement.
    On peut y voir des dessins et des messages à la craie, des bougies et des drapeaux.

    Et apparemment, la présence de quelques drapeaux israéliens dérangent au plus au point certaines personnes qu'il n'est même plus nécessaire de citer

    Sur cette photo vous pouvez voir deux hommes fiers de piétiner un drapeau israélien tout en affichant un drapeau palestinien.

    10392065_1060265814016518_6937767680714086712_n.jpg


    Dans cette vidéo, vous pouvez voir une femme musulmane déchirer (ou mettre en boule?) un drapeau israélien et mettre un drapeau palestinien par dessus.




    Est-ce une réelle marque de compassion ou une façon de "marquer son territoire"?
    J'ai mon opinion là dessus, quelle est la vôtre?


    Sources:
    http://www.dreuz.info/2016/03/25/bruxelles-il-faut-voir-ce-que-cette-musulmane-fait-lors-de-lhommage-aux-victimes/
    https://www.youtube.com/watch?v=jeAwq3SKiOA

    Catégories : Faits Pin it!