attentats

  • Belgique - Jan Jambon, ministre de l'intérieur, doit s'excuser pour avoir dit la vérité

    media_xll_7874268.jpg

    Jan Jambon a créé la polémique (qui n'a pas lieu d'être, ou pas dans ce sens) en affirmant qu'"une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l’occasion des attentats"

    Déjà, j'ai entendu plusieurs médias déformer ses propos et affirmer qu'il aurait visé tous les musulmans.
    Une "partie significative" ne veut même pas dire "la majorité", cela veut juste dire que c'est révélateur de quelque chose.
    Et pour être révélateur, ça l'est: quelle coincidence mystérieuse que seuls des musulmans aient montré leur soutien aux terroristes. On aimerait nous faire croire que c'est le jeu du hasard...

    Mais soyons honnêtes, n'accusons pas sans développer, listons en vrac ces musulmans qui, sans danser devant les caméras, ont montré leur soutien au terrorisme d'une manière ou d'une autre:

    Des musulmans ont failli provoquer une émeute lors de l'arrestation de Salah Abdeslam à Molenbeek. Soulignons le fait que personne ne l'ait dénoncé alors que beaucoup de gens savaient qu'il s'y cachait.
    Des projectiles ont été lancés contre la police et des combis de chaines de TV ont été caillassés.

    Après les attentats de Bruxelles, de nouveau: projectiles sur la police, gestes provocateurs envers les journalistes (des jeunes qui miment le fait de tirer à l'arme lourde sur les journalistes)

    Dans plusieurs écoles, des troubles lors de l'observation de la minute de silence ont été rapportés (et je ne parle pas que des attentats de Bruxelles, ceux de Paris aussi)

    A la place de la Bourse, des drapeaux de l'Etat Islamique ont été déposés (source policière). Les médias n'en parlent évidemment pas (c'est plus intéressant de parler des hooligans)

    Après les attentats de Paris, de nombreux témoignages de soutien aux terroristes ont été vus sur les réseaux sociaux. On a même dû rappeler que la loi punissait l'apologie du terrorisme.
    Les musulmans ont dû apprendre leur leçon après que certains d'entre eux aient été arrêtés car ces témoignages se sont faits plus rares après les attentats de Bruxelles.

    Dans les prisons, des détenus ont fêté les attentats dès qu'ils en ont entendu parler

    Notons aussi les diverses arrestations de sympathisants de l'Etat Islamique en Belgique (ainsi, deux chauffeurs de députés ont été arrêtés) 

    De nouveau de source policière: les bagagistes de l'aéroport de Zaventem avaient acclamé les attentats de Paris

    Enfin, en parlant de la communauté musulmane, Jan Jambon n'a pas précisé s'il parlait de la communauté musulmane de Belgique seulement.
    Donc, dans ces musulmans qui auraient fêté les attentats, nous pouvons citer ceux qui soutiennent (ou qui font partie) de l'Etat Islamique, une "partie significative" de ceux qui habitent dans des pays à majorité musulmane (où la haine de l'Occident n'est plus un secret),...


    Ainsi, on demande à un ministre de s'excuser pour avoir dit une vérité "pas politiquement correcte". Vous rendez vous compte à quel point c'est grave? Le politiquement correct prévaut sur la vérité, peu importe les preuves et même un ministre doit s'y conformer!

    Sources:
    http://www.lesoir.be/1183393/article/actualite/belgique/2016-04-16/pour-jan-jambon-beaucoup-musulmans-ont-danse-apres-attentats
    https://www.rtbf.be/info/dossier/explosions-a-brussels-airport/detail_jan-jambon-attaque-au-sein-de-la-majorite-des-faits-ou-des-excuses?id=9273681
    http://www.lesoir.be/1184875/article/actualite/belgique/politique/2016-04-18/nollet-choque-par-propos-jambon-sur-musulmans-exige-des-excuses
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_etat-islamique-deux-chauffeurs-du-parlement-europeen-en-possession-de-materiel-de-propagande-de-l-ei?id=9271229
    http://www.lalibre.be/actu/belgique/en-prison-certains-detenus-ont-fete-les-attentats-de-bruxelles-56f3c78335702a22d5af93c0
    http://www.dhnet.be/actu/belgique/en-prison-certains-detenus-ont-fete-les-attentats-de-bruxelles-56f3e3e035708ea2d3de1488#001ff
    http://www.dreuz.info/2016/03/31/bruxelles-apres-les-attentats-des-celebrations-pro-jihad-cachees-par-les-medias/
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2652914/2016/03/21/Le-communautarisme-a-Molenbeek-a-protege-Abdeslam.dhtml
    http://newobserveronline.com/molenbeek-nonwhites-protected-abdeslam/
    http://www.lesoir.be/1184141/article/actualite/regions/bruxelles/2016-04-18/attentats-une-manifestation-joie-bel-et-bien-eu-lieu-sur-territoire-ville
    http://www.rtl.be/info/belgique/politique/des-policiers-denoncent-des-bagagistes-de-l-aeroport-de-bruxelles-auraient-acclame-les-attentats-de-paris--806472.aspx

    Catégories : Politique Pin it!
  • Pas de prière ou de minute de silence dans les mosquées belges

    Suite aux attentats de Bruxelles, on aurait pu s'attendre à des témoignages de compassion de la part de la communauté musulmane, vu qu'on le sait tous, la plupart d'entre eux sont bienveillants et l'islam est une religion de paix et d'amour (sarcasmes)

    Il a été demandé que les imams organisent une prière pour les victimes. Le Conseil des imams de Belgique a refusé, la sharia interdisant toute prière pour les non-musulmans comme l'atteste un des imams de la grande mosquée de Belgique.

    Un autre pousse le vice plus loins: puisqu'il y a eu quelques victimes musulmanes, alors ils peuvent souhaiter paix, miséricorde et santé aux victimes.

    Une minute de silence a aussi été proposé, ce qui a été également refusé.

    L'islamologue Michael Privot: "Il a été refusé de réciter cette prière en hommage à des « mécréants » pour reprendre les propos. Une minute de silence a également été proposée lors de la réunion, qui a été une nouvelle fois refusée"

    Depuis la publication de ces informations, l'Exécutif des Musulmans de Belgique prétend qu'une prière et une minute de silence auraient été observées. Ils disent déplorer ces accusations gratuites et infondées (infondées? regardez cette vidéo en bas de page)

    Brusque revirement pour éviter de mal faire voir l'islam ou piètre mensonge (taqyia)?






    Sources:
    http://www.lacapitale.be/1522136/article/2016-03-24/attentats-de-bruxelles-le-conseil-des-theologiens-refuse-de-reciter-une-priere-d?fb_comment_id=fbc_1333723809974832_1333879706625909_1333879706625909#f2271a682dd741c
    http://www.embnet.be/

    Catégories : Religion Pin it!
  • Des hooligans place de la Bourse? Vraiment?

    0c4a4df48a930b56e7d71ec5a34b8257-1459149479.jpg

    Tous les médias ont relayé l'info (un peu trop vite?): dimanche 27 dans l'après midi, une horde de hooligans vêtus de noir ont fait irruption place de la Bourse pour détruire les différents hommages déposés, faire des saluts nazis,...

    J'ai attendu d'en savoir plus pour pouvoir relayer moi aussi l'info, à ma manière.

    Il semblerait qu'à la base, ça soit un rassemblement de supporters de différents clubs de football qui ont voulu se réunir pour montrer leur opposition à l'Etat Islamique.
    D'après l'organisateur de cette manifestation, le mot d'ordre était "ce dimanche, pas de violence, pas de politique, pas de couleurs de club et pas de couleur de peau! Tout le monde était en noir, couleur du deuil."

    Il affirme: Je ne connais pas tout le monde. Mais en tout cas, s’il y avait des extrémistes dans les 400, c’était une toute petite minorité. Et pas au BCS ni chez ceux d’Anvers [les deux groupes les plus présents en nombre dimanche.] Dans ces deux groupes, il y a d’ailleurs beaucoup de personnes d’origine étrangère et personne n’a de problème avec ça."

    La horde de hooligans/manifestants a été accusée d'avoir détruit plusieurs hommages aux victimes des attentats de Bruxelles. J'ai regardé plusieurs vidéos et j'ai pu remarqué que, comme d'autres l'avaient pointé du doigt avant moi: ce sont les journalistes, essayant d'avoir la meilleure image possible, qui n'ont pas hésité à piétiner drapeaux, dessins, bougies,...!

    Un supporter: Nous étions là pour marquer notre dégoût du comportement de l’EI, pour montrer que l’on veut lutter contre l’islamophobie et en lieu et place de ça, on a le sentiment qu’on nous compare à eux. Il faut que les gens sachent que c’était là notre seul objectif et que c’est bien une minorité qui s’est mise en évidence de façon inacceptable. Avec un peu de recul, on a le sentiment qu’on a été manipulés.

    Un 2e: Imaginez ces familles en train de voir débouler 450 personnes que l’on présente comme des fascistes ou des membres de l’extrême droite. Moi aussi, si j’avais été à leur place, j’aurais été choqué. Mais si la police avait communiqué avec eux en leur disant de ne rien craindre, que c’était une manifestation contre l’EI, leurs réactions auraient été toutes différentes. Ce qui me confirme dans mon idée que l’on s’est fait récupérer.

    Un 3e: On ne s’attendait pas à se faire insulter de la sorte. On s’est fait cracher dessus. On a certainement été maladroits et on s’excuse auprès des personnes qui étaient venues se recueillir.

    Un 4e: J’ai appris que nous avions été infiltrés par des membres du groupuscule Nation, bien connu pour ses idées d’extrême droite. Ce qui explique pas mal de choses.

    Il semblerait en effet que plusieurs groupes d'extrême droite aient infiltré les manifestants: Jeanke Smets, un des activistes les plus actifs du groupe néonazi "Autonome nationalisten Vlaanderen" (ANV) était sur place, comme il l'avait annoncé le matin même sur sa page Facebook

    Plusieurs membres de la scène skinhead étaient présents, dont deux connus sous les pseudonymes de Thure et Suck. Le dernier est celui qui est passé sur tous les médias, affirmant:
    C'est les bobos de gauche. Les bobos de gauche, c'est leur faute à eux. Moi, je viens de Molenbeek, il y a vingt ans on était tous copains. Nos copains s'étaient les marocains. Mais maintenant, il y a des ghettos. Ils ont fait des ghettos. Quand moi je passe, les gens se retournent et on me dit ''Qu'est-ce que tu fais ici ?''. J'entends les gens, ils ne parlent même plus français ou flamand sur la rue. C'est une bombe à retardement. On le disait, il y a vingt ans. On nous traitait de racistes. Eh bien, elle a explosé cette semaine la bombe à retardement. Mais nous on le disait il y a vingt ans. On nous a interdit (de le dire). Parce qu'on était jugé d'extrême droite. Alors que j'avais des amis immigrés qui me disaient, si j'étais belge, je suis comme toi, ce qu'on fait à votre pays, on vous encule !



    Sources: 
    http://www.dhnet.be/actu/belgique/des-hooligans-temoignent-apres-les-debordements-a-la-bourse-une-recuperation-politique-56f987dc35708ea2d3fffb9b
    http://www.fdesouche.com/713595-bruxelles-forte-tension-entre-hooligans-et-gauchistes-pro-immigres-video#
    http://resistances-infos.blogspot.be/2016/03/suite-aux-incidents-violents-de-ce.html

    Catégories : Faits Pin it!