7

  • L'islam est en phase régressive

    Dans les années 70, le terrorisme islamique était anecdotique comparé à nos jours.
    En Arabie Saoudite, en Iran, en Afghanistan,... les femmes portaient des jupes. Aujourd'hui, elles n'oseraient plus.

    Est ce que cette régression vise à atteindre le niveau de barbarie qui sévissait à l'époque de Mahomet?
    On n'en est pas très loin: Mahomet a fait tuer des poètes qui étaient hostiles à ses idées ou qui se moquaient de lui. Le 7 janvier dernier, des terroristes musulmans ont tué des caricaturistes qui s'étaient moqués de Mahomet.

    Espérons que la tendance qui semble être à l'apostasie contrebalancera ce phénomène avant qu'on n'arrive à une véritable guérilla...

    unnamed.jpg

    (Iran, 1970)

    unnamed2.jpg
    (Iran, 2012)

    unnamed3.jpg



    Merci à Claude pour m'avoir envoyé ces images



    Catégories : Réflexion Pin it!
  • Pourquoi l'islam est-il figé au 7e siècle?

     

    big

    Tandis que la plupart des cultures se transformèrent de sociétés primitives et médiévales en sociétés démocratiques et égalitaires, une seule réussit l’exploit incroyable d’en être incapable. Il s’agit hélas de la plus brutale, aux valeurs liberticides et anti-démocratiques depuis son origine – il y a de cela 14 siècles – à nos jours : l’islam.

    La majorité des Musulmans préfère vivre selon les valeurs des tribus du désert au sein desquelles vivait le fondateur de leur religion.

    Observer la vie dans les familles et les sociétés musulmanes, c’est un voyage dans le temps. C’est remonter à l’époque de Mahomet. Ce qui explique l’existence de nos jours de lois et traditions choquantes, criminelles et inhumaines, qui, pour des raisons obscures, sont acceptées dans notre culture humaniste.

    Alors que les scientifiques découvrent, jour après jour, des médicaments, des nouvelles technologies – dont bénéficient aussi pleinement le monde musulman -, qu’ils sondent les mystères de l’univers, et que les luttes politiques et sociales ont permis de créer des sociétés plus humaines, plus riches et plus libres, la plupart des pays islamiques ne contribuent absolument en rien (ou si peu qu’on cherche encore) à la science, à la paix, aux Droits de l’Homme. En terre d’islam, on ampute toujours les membres des voleurs, on lapide les femmes à coups de pierre, et on pend les homosexuels. On condamne à mort l’apostat, et plus généralement, on restreint aux populations leur liberté d’expression, et leur droit à la démocratie – incompatible avec la loi d’Allah.

    Ce constat impossible à contester étant posé, quels sont les facteurs psychologiques qui permettent à l’islam de rester figé au 7e siècle ?

     

    LA RELIGION

    Contrairement aux autres religions, autorisant les fidèles à interpréter les textes sacrés afin de les adapter – à la loi laïque, aux droits humains et aux besoins individuels – l’islam considère tout Musulman qui n’a pas une lecture littérale du coran comme un apostat, et selon la loi islamique, l’apostasie est passible de la peine de mort. La charia empêche dès lors les sociétés islamiques d’évoluer et de se transformer en sociétés modernes et humanistes.

    Le fait de punir les Musulmans éclairés, dont les opinions contredisent le point de vue coranique, entraîne, comme conséquence, la mise à l’index de tout fait scientifique qui entre en conflit avec la vision naïve et infantile du coran. Ajouter à cela les nombreux mariages consanguins – 70% des Pakistanais, 45% des Arabes et au moins 30% des Turcs, de génération en génération – cela explique le faible pourcentage, un dixième de la moyenne mondiale, de la contribution du monde musulman à la recherche scientifique et sa sous représentation – et c’est peu de le dire : 8 Nobel pour 1.2 milliards d’individus – dans l’attribution des Prix Nobel. Par exemple, infiniment moins de livres ont été traduits en arabe en mille ans qu’en Espagne en une seule année !

    Dans un reportage réalisé par Tazeen Ahmad en Grande Bretagne sur le mariage consanguin et ses conséquences terribles sur les enfants, des Musulmans en ont vanté les mérites et ont déclaré que toute remise en cause de cette pratique est une attaque contre leur communauté et même contre l’islam…

    Les musulmans sont endogames, et ont un haut niveau de consanguinité. Mais c’est un sujet tabou. Les Britanniques préfèrent assumer les coûts de soins de santé découlant des maladies génétiques liées à la consanguinité, plutôt que d’être accusés de stigmatiser les musulmans. Si ça leur convient ainsi… Quand le problème se présentera, nous ne ferons pas différemment, en France.

    Plus de 50% des Britanniques d’origine pakistanaise épousent leurs cousins. A Bradford, la proportion est de 75%. Cette pratique, également courante au sein des populations originaires d’Afrique orientale, du Moyen-Orient et du Bangladesh, est en hausse à travers le pays.

    Le tiers des enfants britanniques atteints de maladies génétiques récessives rares est issu de la communauté pakistanaise. Elle ne constitue pourtant que 1,5% de la population.

    Dans l’islam, foi et tradition ont de loin plus de valeur que les inventions et découvertes qui pourraient alléger les souffrances de l’humanité et permettre une compréhension plus raisonnable de la complexité de l’univers et du potentiel de ses habitants.

     

    L’EDUCATION DES ENFANTS

    Un autre puissant mécanisme de défense de la culture islamique se trouve dans l’éducation des enfants. Une véritable menace de violence, voire parfois de mort, repose sur la tête des enfants musulmans, au cas où ils décidaient de choisir un autre style de vie que celui de leurs parents. Et même si les parents permettent à leurs enfants de choisir leur propre religion ou de devenir athée, d’autres musulmans dédieront leur vie à les poursuivre pour les tuer et ce, même en Occident, sans que cela ne perturbe nos Autorités, ni nos médias islamophiles, qui brillent par leur silence assourdissant sur ces pratiques criminelles, car « l’islam ce n’est pas cela» se plaisent-ils à nous ressasser à l’infini, sans avoir lu une ligne du coran.

    La violence, parfois même la torture, le nombre (terrifiant) d’exécutions quotidiennes de jeunes musulmans par les membres de leurs propres familles, souvent déguisées en « crimes d’honneur » quand elles concernent les jeunes filles et les femmes, sont des moyens efficaces pour dissuader la grande majorité d’avoir, ne serait-ce qu’une très pâle envie de quitter l’islam. Le coran et les hadiths promettent les feux de l’enfer à quiconque ose agir à l’encontre des commandements du prophète et le sort atroce réservé à ceux qui désobéissent effraye de nombreux musulmans et ne les incite pas à quitter cette culture, qui pourtant ne leur apporte que souffrances.

    Je me souviens très bien des réactions de « compassion » des Musulmans dans la prison où je travaillais comme psy, quand je leur disais que je ne croyais pas en Allah.

    Et pour s’assurer que les enfants suivent bien le modèle imposé par leurs familles, nombre d’entre eux sont soumis à des lavages de cerveau via des répétitions abrutissantes de versets coraniques, extrêmement violents, si bien qu’ils deviennent des bombes à retardement, peu importe où ils vivent.

     

    MARIAGE

    Mahomet enseigne qu’une musulmane ne peut épouser qu’un musulman, souvent choisi au sein du clan familial, et ce afin de protéger la culture islamique contre les influences extérieures. Les épouses sont considérées comme des esclaves, avec très peu de droits et de libertés. Elles ne peuvent divorcer qu’avec le consentement des Autorités islamiques et cela les empêche de fuir des maris, souvent très violents, et leur «religion» misogyne. Si elles décidaient de partir ou de divorcer, elles seraient, dans la plupart des cas, coupées de leurs familles. Le père, souvent violent, a tous les droits sur les enfants, et ces femmes, considérées comme des parias, dans la plupart des cas très peu éduquées, ont des moyens très limités pour subvenir à leurs besoins. Ajouté à cela la menace de mort qui les accompagne le reste de leur vie pour avoir insulté l’honneur de la famille, elles choisissent dès lors de préférence la prison à vie, enfermées à jamais dans le carcan familial et religieux.

    La plupart des femmes musulmanes sont menacées ou même forcées d’assumer leurs responsabilités, en se pliant à la culture islamique, y compris ses nombreux aspects misogynes. Et ces règles de mariage, dictées par l’islam, veillent à ce que l’influence néfaste des non musulmans ne soit pas invitée dans la famille.

     

    LA PERCEPTION DU NON MUSULMAN

    Dans l’islam, la haine et la volonté de faire du mal aux non musulmans constituent des principes de base.

    Les écrits islamiques sont des modèles de propagande visant à les déshumaniser et regorgent de douzaines d’injonctions incitant à faire du mal aux infidèles, à les supprimer, à tuer les athées et les membres des autres religions. La dévalorisation et la diabolisation des non musulmans peuvent être facilement comparables à la propagande de temps de guerre contre l’ennemi, dans le but de débarrasser les soldats de toute entrave psychologique qui pourraient les empêcher d’attaquer l’ennemi. Cela ne surprend guère : les Musulmans ne sont pas autorisés à avoir des amis non musulmans, et l’islam est une religion de conquête.

    Rosaly : et ce sont les islamolucides, les islamophobes occidentaux, que l’on qualifie des racistes, de dangers pour la cohésion sociale et la paix.

    En imposant une distance physique et mentale vis-à-vis des gens d’autres cultures, l’islam empêche ainsi ses adeptes d’être influencés et inspirés par des valeurs moins barbares.


    FIERTE ETHNIQUE

    Un autre facteur psychologique culturel, permettant à la culture islamique de rester immuable dans un monde globalisé, concerne la fierté ethnique musulmane. Peu importe si cela peut sembler ridicule ou embarrassant pour un observateur extérieur, la plupart des Musulmans sont fiers d’être musulmans et des adeptes d’Allah. Selon la croyance islamique et les « paroles d’Allah », ils sont destinés à nous dominer, nous les non musulmans, et à leurs yeux nous sommes tellement mauvais que nous méritons de brûler dans les flammes d’un feu éternel. (Ils se consolent de leur complexe d’infériorité et de leur infériorité sociale avérée comme ils peuvent)

    De par mon travail de psychologue dans une prison, j’ai maintes fois entendu comment les Musulmans considèrent leurs victimes non musulmanes. Et leurs victimes étaient toujours des non musulmans, sauf quand cela concernait les femmes ou des gangs rivaux.

    Je puis affirmer sans l’ombre d’un doute qu’il existe au sein des communautés musulmanes un violent racisme généralisé envers les non Musulmans.

    Rosaly : ce racisme musulman est totalement oblitéré par nos dirigeants, médias et intellectuels islamophiles, pour qui seuls les citoyens de souche sont racistes. C’est tellement plus réconfortant de le croire et de reporter sur les islamophobes toute la responsabilité de l’échec du multiculturalisme, si cher à leurs cœurs.

     

    L’OSMOSE CULTURELLE

    La culture islamique jouit de plusieurs mécanismes de défense, érigeant une barrière de protection contre l’influence des valeurs occidentales de démocratie et de liberté. En même temps, les Occidentaux qui osent exprimer leur fierté identitaire, culturelle ou religieuse, sont immédiatement taxés de racistes, de nationalistes ou d’intolérants.

    Nous, en Occident, avons une longue tradition de tolérance et d’ouverture. Si on ajoute à cela la politique du multiculturalisme, à nous imposée par la gauche, les médias, l’UE et l’ONU, l’osmose culturelle ne peut dès lors se faire que dans un seul sens, celui de l’islam, resté figé dans ses croyances du VIIe siècle, entraînant l’Occident dans la régression et l’obscurantisme médiéval, avec sa limitation de la liberté d’expression et l’imposition de dogmes et de sensibilités religieuses, qui prévalaient avant le Siècle des Lumières.

     

    © Rosaly pour Dreuz.info

     

    Source: http://www.dreuz.info/2013/11/pourquoi-lislam-est-il-fige-au-viie-siecle/

    Cultural psychology: how islam managed to stay medieval for 1400 years?” by Nicolai Sennels - See more at: http://www.dreuz.info/2013/11/pourquoi-lislam-est-il-fige-au-viie-siecle/#sthash.HMVpibGC.dpufPourquoi l'islam est-il figé au 7e siècle?
    Catégories : Réflexion, Religion Pin it!
  • Sondages auprès des musulmans (Monde entier)

    onlinesurvey.jpgLes musulmans extrémistes ne sont-ils qu'une poignée, comme on nous l'affirme (sans donner de source)?
    Voici un article qui va nous permettre d'y voir plus clair et d'enfin savoir s'ils sont vraiment si peu que ça.

    Je ne donne ici que les chiffres bruts, le 1er site donné en source (en fin d'article) contient toutes les sources et infos nécessaires.
    Je précise que les statistiques ne tiennent pas compte des musulmans pratiquant la taqqiya (mensonge halal) et que ce ne sont que des sondages représentatifs (le véritable chiffre peut se situer au dessus ou en dessous des résultats obtenus). En outre, toutes les études ne datent pas de 2013.


    Terrorisme

    20% des musulmans britanniques comprennent les raisons de l'attentat du 7 juillet 2005 à Londres (56 morts et 700 blessés), 25% trouvent que ce même attentat était justifié

    31% des turcs sont pour les attaques suicide contre les occidentaux en Irak

    32% des palestiniens sont pour le meurtre de familles juives (y compris les enfants)

    61% des égyptiens approuvent les attaques contre les américains (Indonésie: 32%, Pakistan: 41%)

    83% des palestiniens supportent les groupes terroristes qui attaquent les américains (14% s'opposent et 3% sont indécis)

    62% des jordaniens supportent les groupes terroristes qui attaquent les américains (21% d'opposants, 17% d'indécis)

    42% des turcs supportent les groupes terroristes qui attaquent les américains (45% d'opposants, 13% d'indécis)

    Une minorité est en désaccord complet avec les attaques terroristes contre les américains (Égypte: 34%, Indonésie: 45%, Pakistan: 33%)
    Parmi les opposants, la moitié comprennent l'attitude d'Al Qaida envers les USA

    55% des jordaniens ont une opinion positive du Hezbollah (Égypte: 30%, Niger: 45%, Indonésie: 43%)

    60% des jordaniens ont une opinion positive du Hamas (Égypte: 49%, Niger: 49%, Indonésie: 39%)

    34% des musulmans nigériens pensent que les attentats suicide sont souvent ou parfois justifiés (Indonésie: 15%)

    16% des jeunes musulmans belges trouvent que le terrorisme est acceptable

    12% des jeunes musulmans britanniques pensent que les attentats suicide contre des civiles britanniques peut être justifié. 25% approuvent les attaques suicide contre les troupes britanniques

    26% des jeunes musulmans américains pensent que les attentats à la bombe sont justifiés (35% des jeunes musulmans britanniques, 42% des jeunes musulmans français, 22% des jeunes musulmans allemands, 29% des jeunes musulmans espagnols)

    5% des musulmans britanniques ne dénonceraient pas un attentat islamique planifié et 27% sont contre la déportation des musulmans extrémistes.

    18% des étudiants musulmans britanniques ne dénonceraient pas un attentat islamique planifié

    25% des musulmans britanniques ne sont pas d'accord avec le fait que les musulmans sont obligés de dénoncer des terroristes à la police

    16% des musulmans britanniques pensent que les attaques contres les israéliens sont justifiées, 37% pensent que les juifs britanniques sont une cible légitime

    25% des musulmans dans le monde ne rejette pas la violence contre les civiles


    Al Qaida et Ben Laden

    5% des musulmans américains ont une opinion favorable d'Al Qaida (Niger: 49%, Jordanie: 34%)

    51% des palestiniens supportaient Ben Landen (Niger: 54%, Égypte: 44%, Maroc: 27%, Palestine: 56%)

    35% des musulmans canadiens ne rejettent pas Al Qaida

    13% des musulmans britanniques supportent les attaques d'Al Qaida aux USA

    51% des pakistanais sont attristés par la mort de Ben Laden et 44% le voient comme un martyr

    18% des musulmans britanniques seraient indifférents si un membre de leur famille rejoignait Al Qaida

    7% des musulmans britanniques admirent Al Qaida et d'autres groupes terroristes



    11 septembre 2001

    Arabie: 36% des arabes pensent que les attaques étaient moralement justifiées (38% d'opposition, 26% d'indécis)

    38,6% des musulmans (dans le monde) pensent que les attaques étaient justifiées (7% complètement, 6,5% largement et 23,1% partiellement justifiées)



    La violence pour la défense de l'islam

    40% des indonésiens approuvent la violence pour la défense de l'islam

    68% des palestiniens approuvent les attentats suicide contre des civiles pour défendre l'islam (Niger: 43%, Liban: 38%)

    1/3 des musulmans étudiants britanniques supportent le meurtre pour défendre l'islam


    51% des mosquées aux USA mettent publient des textes incitant fortement à la violence sur leur site internet (30% ne font que suggérer et 19% n'ont aucun texte violent)

    68% des musulmans britanniques supportent l'arrestation et la punition de ceux qui "insultent" l'islam



    Charia

    1/3 des musulmans britanniques pensent que les apostats devraient être exécutés (Égypte: 84%, Jordanie: 86%, Pakistan: 78%, Niger: 51%)

    89% des pakistanais supportent la lapidation pour adultère (Afghanistan: 85%, Égypte: 82%, Jordanie: 70%))

    40% des musulmans britanniques veulent la charia en Grande Bretagne

    62% des musulmans canadiens veulent la charia au Canada

    81% des égyptiens veulent voir la charia strictement appliquée dans les pays musulmans (Pakistan: 76%, Maroc: 76%)

    82% des pakistanais sont en faveur de l'amputation pour vol (Égypte: 77%, Niger: 65%)

    45% des musulmans favorables à la charia pensent que la loi islamique devrait aussi s'appliquer aux non musulmans



    Crime (meurtre) d'honneur

    20% des turcs approuvent les crimes d'honneur

    10% des musulmans britanniques approuvent le meurtre d'un membre de la famille pour "déshonneur"

    Dans le monde, 91% des crimes d'honneur sont commis par des musulmans

    95% des crimes d'honneur dans l'Ouest sont commis par des pères ou des frères musulmans

    3/4 des musulmanes de Paris se couvrent par peur de représailles

    2/3 des jeunes musulmans britanniques trouvent les crimes d'honneur acceptables

    Intégration

    51% des musulmans britanniques pensent qu'une musulmane ne peut pas se marier avec un non musulman

    52% des musulmans britanniques pensent que l'homme musulman a droit à 4 femmes

    61% des musulmans britanniques voudraient voir l'homosexualité être punie

    62% des musulmans britanniques sont contre la liberté d'expression

    58% des musulmans britanniques pensent qu'insulter l'islam devrait être officiellement puni par la loi

    7% des musulmans britanniques se disent être d'abord britanniques avant d'être musulmans

    Les musulmans sont 3X plus susceptibles que les chrétiens de penser que leur religion est la seule voie

    Les musulmans américains sont 4X plus susceptibles que le reste des américains de penser que la femme ne devrait pas travailler hors de la maison

    20% des musulmans américains veulent être distingués des autres américains (56% sont pour l'intégration)

    49% des musulmans américains se disent être d'abord musulmans avant d'être américains (26% pour l'inverse, 15% d'indécis)

    21% des musulmans américains trouvent juste de favoriser l'extrémisme dans leur communauté

    58% des musulmans américains pensent que critiquer Mahomet n'est pas protégé par la liberté d'expression garantie par le 1er Amendement, 12% sont pour la peine de mort en cas de blasphème, 43% pensent que les autres religions n'ont pas le droit de reconvertir les musulmans vers une autre religion

    1/3 des musulmans autrichiens pensent qu'il n'est pas possible d'être musulmans et européen, 22% s'opposent à la démocratie

    Dans le monde, plus de 90% des musulmans rejettent l'évolution

    45% des prisonniers belges sont musulmans (60-70% pour les prisonniers français)


    Analyse et résumé

    Il est intéressant de noter que la grande majorité des musulmans qui ne comprennent pas le coran de manière adéquate (d'après les musulmans qui y voient un message de paix compatible avec nos valeurs) se trouve dans les pays musulmans.

    En prenant l'estimation faite en 2010, la population musulmane est d'environ 1,6 milliard d'individus. Si le blog était accessible et compréhensible à tous, ce seraient plus de 400 millions de musulmans violents que nous aurions sur le dos (25% des musulmans ne sont pas contre la violence envers les civils). Voilà pourquoi nous tenons à rester anonymes. Sur ces 1,6 milliards de musulmans, environ 622 millions pensent que les attentats du 11 septembre sont justifiés

    En tenant compte des chiffres de 2011, il y a environ 685 000 musulmans en Belgique, cela fait environ 109600 musulmans belges qui soutiennent le terrorisme (16% des musulmans belges)

    Et voici les statistiques importantes à retenir:

    -16% des jeunes musulmans belges trouvent que le terrorisme est acceptable

    -45% des prisonniers belges sont musulmans (dans certaines prisons, ce chiffre monte à 80%)

    -60 à 70% des prisonniers français sont musulmans

    -3/4 des musulmanes de Paris se couvrent par peur de représailles

    -Dans le monde, 91% des crimes d'honneur sont commis par des musulmans

     

     

    Sources:

    http://www.thereligionofpeace.com/Pages/Opinion-Polls.htm

    http://wikiislam.net/wiki/Muslim_Statistics_%28Terrorism%29/

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Belgique

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_musulmans_par_pays

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html