événement annuel

  • Perséides ou étoiles filantes au sens littérallah

    perséides,larmes de saint laurent,événement annuel,astronomique,terre,soleil,orbite,comète,swift-tuttle,météores,12 août,13 août,pic,annuel,persée,constellation,ciel,allah,diables,atmosphère,combustion,coran,phoenix boréal,daily science,observatoire,belgique,maroc,poussière,vitesse,altitude

    La semaine écoulée fut marquée par un événement astronomique annuel visible depuis toute la Terre, les Perséides, joliment et poétiquement surnommées « Larmes de saint Laurent ».
     
    Généralement durant la période mensuelle entre la mi-juillet et la mi-août, la Terre se retrouve à un point de son orbite au croisement de l'orbite de la comète Swift-Tuttle. La comète, ce corps constitué de glace et de poussières laisse notamment une traînée de poussières sur son sillage. Le mouvement orbital de la Terre traverse ainsi l'essaim de poussières cométaires. Ces grains de poussière traversent l'atmosphère terrestre à environ 100 kilomètres d'altitude et à grande vitesse (près de 60 kilomètres par seconde) pour donner lieu par combustion à plus de 1500 °C au phénomène visible des météores, plus communément appelés étoiles filantes.
     
    La nuit du 12 au 13 août fut l'occasion d'assister au pic de cette pluie de météores la plus visible de toutes les pluies d'étoiles filantes annuelles, jusqu'à 100 étoiles filantes par heure.
     
    Je fus tenté d'assister à ce phénomène astronomique depuis ma fenêtre, m'étant préalablement renseigné sur le radient de ce nuage de poussière, c'est-à-dire la provenance apparente des météores (la constellation de Persée d'où ils tirent leur nom - vers le Nord-Est -), en dépit de la pollution lumineuse de ma ville et la faible nébulosité du ciel qui réduisent les chances d'apercevoir une étoile filante. Après une attente d'un quart d'heure, je pus en apercevoir très distinctement un nombre de quatre en l'espace d'une minute.
     
    L'une d'entre elles, d'une blancheur éclatante, me replongea en enfance, car elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à une vieille étoile filante que l'enfant musulman, que je fus, aperçut fortuitement sous le ciel marocain à la même époque de l'année.
    Elle m’avait alors interloqué car j'avais été affermi dans la croyance héritée de mon père que les « étoiles filantes sont des projectiles qu'Allah jette sur les diables ».
     
    En effet, le Coran (s. 67, v. 5) en atteste :
     
    « Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche de lampes [des étoiles] dont Nous avons fait des projectiles pour lapider les diables et Nous leur avons préparé le châtiment de la Fournaise. »
     
    Dans son omniscience, Allah tient les étoiles filantes pour de véritables étoiles. Il s'agit pourtant de petits grains de poussière comparables à des grains de sable qui s'échauffent en pénétrant l'atmosphère terrestre. Ils sont d'une taille relativement infinitésimale, infiniment minuscule, en comparaison à la taille des véritables étoiles assimilables à notre étoile de taille moyenne, le Soleil !
     
     
    Phoenix Boréal
     
    =============================================================================================
     
    Sources
     
    Livre
     
    La Présidence Générale des Directions des Recherches Scientifiques Islamiques, de l’Ifta, de la Prédication et de l’Orientation Religieuse. Le Saint Coran et la Traduction en langue française du sens de ses versets. Presses du Complexe du Roi Fahd destiné à l'impression du Saint Coran. Al-Madina Al-Munawwarah (Arabie Saoudite), sd., 1240 pages.
     
     
    Sites Internet
     
    - DU BRULLE Christian. Perséides : regardez filer les étoiles | Daily Science. [En ligne]
     
    - FUTURA - SCIENCES. Définition > Perséides - Larmes de Saint-Laurent. [En ligne]
     
    - Observatoire royal de Belgique. Perséides. [En ligne]
     
    - Wikipédia. Perséides. [En ligne]