Raven & Phoenix Boréal

Raven & Phoenix Boréal

Toutes les notes par cet auteur

Raven & Phoenix Boréal a écrit 19 notes

  • Islam : religion opportuniste

    Je suis catholique de baptême, à près de cinquante ans, je me suis interrogé sur le phénomène de l'islam que j’étudie depuis près de deux ans. L'islam est une étrange religion, j'ai découvert que plus on l’étudie, plus elle suscite des questions sans y apporter de réponses. On peut admettre deux hypothèses sur l'islam.

    La première est que le prophète ait réellement existé, et que l'on prenne ce que raconte le Coran comme véridique.

    La deuxième est que le prophète est une légende inventée de toute pièce.

     

    Première hypothèse

     

    La page blanche

    Les savants islamistes nous disent que Mahomet, ou Mohamed, le prophète était une page blanche sur laquelle Dieu (Allah) a écrit le Coran.

    On peut s'inscrire en faux contre cette croyance, le prophète a 40 ans quand lui viennent ces premières révélations, il est marié a Khadija, riche veuve, il exerce le métier de commerçant/caravanier, qui lui fait rencontrer quantité de monde sur cette route très fréquentée, notamment des juifs et des chrétiens, il a donc subit des influences.

    Si son oncle est riche et puissant, Mahomet lui n'est pas très pris au sérieux dans une Mecque polythéiste, il a beaucoup de mal a recruter des croyants, (71 lors de son départ vers Médine).

    Son oncle décède, et pour Mahomet commencent les ennuis, les prêtres voient d'un mauvais œil un homme venant parler d'un dieu unique, et mettre à mal un juteux business des offrandes aux dieux.

     

    Les livres de l'islam

    Il existe deux types d’écrits en islam, le Coran qui est la parole de Dieu (rapportée par Mahomet), et les hadiths qui sont les retranscriptions des paroles et actes du prophète. (un peu comme la Bible et les évangiles)

    Le Coran n'arrive que bien après la mort du prophète (plus d'un siècle) avant cela c'est la tradition orale qui prédomine (avec toutes les erreurs que cela comporte).

    Les hadiths sont des souvenirs des compagnons du prophète, les guerres déciment ces derniers et craignent de perdre la mémoire, celle-ci est consignée par écrit sous les califats.

    L'organisation même du Coran laisse à penser qu'il est bien postérieur au prophète, les versets sont classés par ordre de taille décroissant, du plus grand au plus petit, sans tenir compte de la chronologie des révélations; c'est comme si on réécrivait la Bible en commençant par les psaumes les plus grands, Eve et Adam pourraient se retrouver au milieu du livre, c'est aberrant et cela rend surtout la lecture difficile pour des non-initiés.

     

    Le vol et l’assassinat

    La situation va se dégrader à tel point que Mahomet décide de partir à Medine avec une poignée de fidèles, la légende veut que les Mecquois aient instauré un blocus tel, qu'il oblige les croyants (musulmans) à attaquer et à piller les caravanes passant à proximité pour survivre.

    La légende raconte également que reconnaissant un homme qui se moquait publiquement de lui, du temps où il était à la Mecque, le prophète lui fit trancher la tête.

    Le prophète est donc au regard de la loi le commanditaire d'un assassinat.

    On peut remarquer que c'est dans leur période médinoise que les versets les plus durs sont écrits.

    Le nombre de fidèles augmentant (parmi eux un certain nombre de pillards attirés par le butin, dont le prophète touche 20 %, bien qu'on nous dise que les richesses ne l’intéressaient pas), Mahomet décide un retour à la Mecque, il tient sa revanche.

    C'est au cours de cette période qu'il remet en cause le monothéisme en reconnaissant les déesses, devant le désarroi de ces proches fidèles, Mahomet dit alors que c'est Satan qui lui a inspiré ces versets (qui seront connus sous le nom des versets sataniques).

    On peut remarquer au passage que si Satan lui a inspiré ces versets, n'y en a-t-il pas d'autres ?

    Il entre dans la maison carrée, la Kaaba, et détruit les idoles, et convertit à tout va.

    La religion islamique va alors verser dans une version plus dure.

     

    Un prophète rusé

    Mahomet a puisé dans la religion juive et chrétienne de quoi nourrir sa propre religion, en effet, il reconnaît les principaux prophètes, Abraham, Moise, Jésus (qu'il transforme en un magicien faisant des tours de passe-passe), il s'appuie sur les traditions talmudiques (restrictions alimentaires, circoncision notamment) afin de s'attirer les bonnes grâces des tribus ismaélites, mais il prend soin de fermer la boucle en proclamant qu'il est le DERNIER prophète du monothéisme, empêchant qui que ce soit de poursuivre dans cette voie.

    Il établit une communauté à Médine avec les tribus juives présentes (appelée constitution de Médine) qui garantit le libre exercice de la religion, ce qui ne l’empêchera pas plus tard de faire massacrer dans une tribu les hommes et de réduire femmes et enfants en esclavage, et de revenir sur sa propre parole.

     

    Le dieu de la lune

    Allah tirerait son nom de Hubal qui serait le père des déesses de la Mecque et qui était le dieu de la lune, ceci expliquerait que ce symbole est présent sur les mosquées.

    Le Dieu monothéiste serait donc un dieu païen !

    Petite anecdote : Procter and Gamble avait depuis sa création un emblème, un visage en forme de lune regardant des étoiles, il a dû l'abandonner sous la pressions de musulmans radicaux  !

     

    Le prophète et la pédophilie

    Aïcha déclare qu'elle avait six ans quand on l'a mariée à Mahomet qui en avait cinquante, et que celui-ci a couché avec elle trois ans plus tard, quand elle avait neuf ans.

    En regard de la loi, il se rend coupable de pédophilie.

    Certains États islamiques se servent de cela pour légitimer le mariage à neuf ans pour les filles.

    Il établit également des lois dont il s’affranchit volontiers, par exemple les hommes ne peuvent avoir plus de quatre épouses, mais lui en aura treize ! (neuf à sa mort).

     

    Le prophète et l'adoption

    N'ayant pas réussi à avoir un fils vivant, Mahomet a adopté un garçon du nom de Zayd. Celui-ci a une épouse fort belle qui fera l'objet du désir du prophète, ce premier accepte (sous la pression) de répudier son épouse afin que Mahomet puisse l’épouser, toutefois au regard de la loi islamique, cela constitue un inceste ! Peu importe, une révélation va donner lieu à la sourate 33 (v. 37 et 38) qui interdit l'adoption, Zayd n'est donc plus son fils et il n'y a plus d'inceste !

    Ce qui fera dire à Aïcha « Dieu est fort accommodant pour les désirs du prophète. »

     

    Le prophète et les intellectuels

    On peut remarquer que les intellectuels Juifs et Mecquois de l’époque ne se laissaient pas séduire par le discours du prophète, alors celui-ci fit assassiner des hommes et des femmes poètes (Asma Bint Marwan, Ibn ka'b), chanteuses (les filles de 'Abdulah) qui ont osé se moquer de lui ou de sa religion, il fit même écarteler sa principale opposante (Um Kerfa).

    (Sa méfiance pour les femmes viendrait-elle de là ?)

     

    Le prophète et le mensonge

    Proche de sa mort, il dira « quand bien-même je mentirais aux autres, à vous je n'ai pas menti », ce que beaucoup de musulmans comprennent par « mentir à un musulman est grave, mais mentir à un non-musulman n'est rien », on comprend alors la fourberie d'une telle mentalité.

     

    Le pardon des péchés

    Muslim, Livre 37, Numéro 6666 : Récit d'Abu Burda : « Aucun musulman ne mourra sans qu'Allah n'admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l'enfer. » 

    Muslim, Livre 37, Numéro 6668 : Récit d'Abu Burda : « Il viendra des gens parmi les musulmans le jour de la résurrection avec des péchés aussi lourds qu'une montagne, Allah les pardonnera et il mettra à leur place les juifs et les chrétiens. » 

    Tout est dit ! Quelque soit sa faute, un musulman vaudra toujours plus qu'un juif ou qu'un chrétien.

     

    La pratique règle de l'abrogation

    Mohamed se rend compte qu'il ne peut se déjuger ni être parjure à sa parole, il invente donc la règle de l'abrogation, un verset plus récent peut abroger un verset plus ancien, Allah l'a voulu ainsi.

    Ainsi le Coran peut dire tout et son contraire .

    Un éminent intellectuel soudanais (Mohamed Taha) l'a payé de sa vie en 1985 en remettant en cause cette règle, il fut condamné à mort.

     

    Après moi le déluge

    À sa mort (empoisonné disent certains) Mahomet n'a pas laissé de testament, il n'a pas eu d’héritier mâle malgré ses nombreuses épouses, une séparation des musulmans devint inévitable, les querelles étaient nombreuses même du temps du prophète, c'est le schisme (d’où viennent les chiites et les sunnites), entre Abou Bakr et le gendre du prophète Ali, le second calife Omar qui succédera à Mahomet sera assassiné.

    Ali deviendra le 4e calife, mais ce sera un imam guerrier et sanglant, qui convertit par la force (alors que le consentement éclairé devait être de mise pour être musulman au début).

     

    Une volonté de détruire le passé

    On peut remarquer chez certains musulmans une volonté de détruire les éléments du passé, les lieux où a vécu le prophète, les anciennes versions du Coran, officiellement car on doit adorer Dieu, non un homme, mais qui pose la question de la véracité des faits et de leur vérification.

    Les autorités musulmanes et l’Arabie saoudite se sont toujours opposé à une datation au carbone 14 de la Kaaba et de la pierre noire !

    C'est tout l’édifice islamique qui s'effondrerait si on découvrait que les dates ne correspondent pas  !

    C'est là qu’intervient la deuxième hypothèse, pas si improbable que cela.

     

    Deuxième hypothèse

     

    La région est avant tout juive, mais beaucoup sont des juifs (ismaélites) convertis de seconde zone, méprisés par leurs pairs car n’étant pas le peuple élu (israélites).

    Ces juifs vont alors créer de toute pièce une religion monothéiste basée sur la première, teintée de christianisme, on peut remarquer que les plus anciennes mosquées ne sont pas tournées vers la Mecque, mais vers la Palestine à l'opposé (à croire que les anciens ne connaissaient pas les points cardinaux?).

    Le premier calife fait recenser les écrits (des planches recouvertes de peaux), en retranscrit certains et fait détruire les autres.

    Le Coran tel que nous le connaissons apparaît près de deux cent ans après la mort du prophète, et les grands dignitaires de l’époque qui ont laissé des écrits ne parlent pas d'un prophète, Mahomet serait la somme de plusieurs récits (oraux) rassemblés dans une histoire plausible, il devient alors ce ciment nécessaire à cette religion, l'homme parfait.

    On peut d'ailleurs remarquer que les très anciens textes de corans sont très différents du nôtre, d’où la volonté actuelle des islamistes de détruire le passé.

    L'arabe primitif ne comprend pas de voyelles, ni de ponctuations, ce qui peut donner de nombreuses interprétations à un même texte, par exemple un universitaire allemand a traduit une partie de la deuxième sourate comme « ce livre ne contient pas d'huile d'olive », surprenant !

     

    En conclusion, je pense que si Mahomet a existé (ce qui reste à démontrer), il fut très rusé et a su créer une religion répondant en tout point à ses désirs (pouvoir, sexe, vengeance), une forme de revanche contre les Mecquois qui l'avait méprisé, il a sans doute développé dans sa période médinoise un fort sentiment contre les juifs et les chrétiens, il s'y montre d'ailleurs d'une grande cruauté, mais il n'a pas su préparer l'avenir de l'islam et a laissé ce peuple (qui n’était qu'un rassemblement de tribus) s’écharper dans des guerres internes qui durèrent fort longtemps.

    On peut reconnaître aux Arabes une qualité indéniable quand il s'agit de raconter de belles histoires, Les Milles et Une Nuit en sont une, le Coran en est une autre.

    Ce qui me gêne, j'ai visionné des dizaines de vidéos sur la vie du prophète (la plupart réalisée par des musulmans) et avec des histoires très différentes des hadiths. (volonté de réécrire l'histoire)

    Je ne m'attarderai pas sur les vidéos et BD pour enfants qui sont soit niaises (le prophète ami des enfants) soit très sanglantes, comment s’étonner après cela de l'exemple à suivre.

    Suivre un prophète voleur, assassin, menteur et pédophile ne me tente guère. Un dieu vengeur et qui ne pardonne pas à ceux qui ne croient pas en lui. Je me contenterai du mien qui parle d'amour et de miséricorde.

    Quand je pense que les imams nous disent qu'il est « le meilleur des hommes », qu'est-ce que le pire ?

     

    Marc

     

    Phoenix Boréal

  • Sondage pour les ex-musulmans européens

    APPEL aux ex-musulmans qui vivent en Europe :

    Pouvez-vous répondre à ce sondage anonyme pour mon travail universitaire ?

    Il n'existe pas encore de données sur le sujet et cela ne prend que quelques minutes !

    (Plus d'explications au début du sondage)

    MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION !

    https://www.sondageonline.com/s/9d9ab6d

    Emeline Mémoire

     

    Phoenix Boréal

    Catégories : Chiffres, Faits, Témoignages Pin it!
  • Charlie Hebdo : la théorie (islamisante) du complot

    Prestement après l'annonce d'une fusillade à l'entour et au cœur des locaux de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo ce 7 janvier 2015, des théories du complot ont sporadiquement fusé de toutes parts au sein des réseaux sociaux.

     

    Journalistes prompts et informés

    La présence extrêmement rapide de journalistes sur les lieux du crime et le port d'un gilet pare-balles témoigneraient en faveur de l’existence d’instructions préalables fournies en connaissance de cause en lien avec l’attaque qui était sur le point de se produire.

    Screenshot 2015-01-10 at 01.11.14.png

    Ces journalistes précisément travaillent pour le compte de l’agence Premières Lignes, ils sont voisins de pallier des feus dessinateurs de Charlie Hebdo. Ils se sont réfugiés sur le toit de l’immeuble lors de l’assaut et sont ainsi parvenu à fournir au monde des images de la fuite des agresseurs.

    Screenshot 2015-01-12 at 04.17.04.png

    Le quotidien 20 minutes a reçu la mauvaise nouvelle très rapidement sur Twitter et s’est empressé à la faire remonter à toute la rédaction. Au su de la proximité des lieux du siège de Charlie Hebdo, 20 minutes a contacté le journal par téléphone qui lui confirme des tirs et des morts.

    Screenshot 2015-01-13 at 02.30.01.png

    Nombreux sont les organes de presse qui possèdent des équipements de protection utilisés pour couvrir des événements en terrain hostile dont le drame qui s’est produit chez Charlie Hebdo est exemplatif. 20 minutes se garde de les dissimuler.

    Screenshot 2015-01-13 at 02.46.45.png

    Il est fort probable que le seul et unique gilet non agrémenté d’un logo de presse porté par une seule des personnes sur le toit soit celui d’un agent de sécurité. De même que l’équipe de Charlie Hebdo avait le sien, qui est à déplorer parmi les victimes.

     

    Les rétroviseurs qui changent de couleur

    Au moment de fuir les lieux de l’attentat, les terroristes ont grimpé à bord d’une Citroën C3 noire dont les rétroviseurs seraient visiblement blancs et ne correspondraient pas à la couleur noire des rétroviseurs du véhicule abandonné au 19e arrondissement de Paris ayant fait l’objet de l’inspection d’enquêteurs et de la police scientifique.

    Screenshot 2015-01-10 at 02.24.07.png

    L’auteur de la légende digne d’un daltonien ou d’un dichromate ne s’aperçoit manifestement pas de l’effet chromé des rétroviseurs qui induit un effet miroir. La couleur apparente des rétroviseurs résulte ainsi de la luminosité ambiante et de la couleur des objets réfléchis.

    Screenshot 2015-01-10 at 02.26.15.png

     

    La carte d’identité oubliée

    L’inspection du véhicule abandonné a permis la découverte de la carte d’identité de l’un des frères Kouachi responsables de l’assassinat.

    Le sang froid et le professionnalisme dans le maniement des armes des hommes masqués contrasterait avec la gaucherie de l’oubli d’un document permettant l’identification de l’un des suspects cagoulés.

    Screenshot 2015-01-10 at 22.57.41.png

    Ces suspects ont d’une part commis quelques autres bévues (adresse erronée de la cible et voiture encastrée dans un poteau) et le maniement des armes, caractérisé par une dextérité aussi singulière soit-elle, ne saurait, d’autre part, garantir l’organisation d’opérations armées diligentes.

     

    Le selfie du Président

    Le président français François Hollande, supposément pris d’une exultation aussi bien pléthorique qu’incontinente, aurait immortalisé le “joyeux événement” devant les caméras.

    Screenshot 2015-01-14 at 04.02.20.png

    Le très manifeste montage se décèle par les rayons de soleil, qui illuminent exclusivement le Président, et l’inapparence du bas du corps entre les deux bandeaux ÉDITION SPÉCIALE et URGENT.

    Ce montage prend vraisemblablement source dans une photographie prise le 11 novembre 2014 aux dernières célébrations de Paris.

    Screenshot 2015-01-14 at 04.41.37.png

     

    La prévision de Houellebecq

    L’écrivain Michel Houellebecq aurait “prédit” le drame survenu à Charlie Hebdo et le nombre de victimes à y déplorer dans son dernier livre Soumission, paru le jour de l’attentat, le 7 janvier 2015, mettant en scène une France de 2022 islamisée.

    Screenshot 2015-01-16 at 01.01.50.png

    Le montage a été revendiqué par le site satirique Nordpresse qui souhaitait tourner en dérision les complotistes et leurs théories.

    Screenshot 2015-01-16 at 02.05.38.png

    Le passage original du livre numérisé ne fait aucunement état d’une quelconque prédiction ayant attrait à Charlie Hebdo et l’assaut meurtrier.

    Screenshot 2015-01-16 at 02.09.12.png

     

    Le mystérieux complice

    Durant les échanges de tirs au supermarché de la Porte de Vincennes, un témoin raconte avoir vu, preuve vidéo à l’appui, un homme sortir du magasin pour se rendre, les mains en l’air, à la police alors que la prise d’otages était toujours en cours. Il serait étonnant que la suite des événements auraient conduit les médias à reléguer au second plan l’existence de ce personnage.

    Screenshot 2015-01-24 at 23.05.35.png

    Le nom de cet homme se révélera être Lassana Bathily, le jeune héros malien qui a dissimulé des personnes au regard de Coulibaly, le meutrier et preneur d’otages du supermarché, avant de s’enfuir pour se rendre aux forces de l’ordre et leur fournir de précieuses informations en faveur du bon déroulement de l’opération de sauvetage.

    Screenshot 2015-01-25 at 00.00.20.png

     

    Le mort imaginaire

    Ahmed Merabet, le policier froidement achevé à terre serait un comédien qui aurait feint la mort. Il aurait subi un tir à blanc, les images de son exécution ne seraient pas assez gore, le sang et des morceaux de cervelle seraient les grands absents du funeste spectacle.

    Screenshot 2015-01-25 at 02.45.40.png

    La famille Merabet s’est présenté en larmes en conférence de presse, largement relayée par tous les médias “comploteurs”, pour notamment dresser le portrait de leur feu proche.

    Screenshot 2015-01-25 at 03.48.59.png

     

    Ces théories du complot fusent de toutes parts car plusieurs musulmans, qui y voient une mise en scène ubuesque de la part de l'État français de connivence avec ses homologues étasunien et israélien à l'effet d'entretenir le sempiternel amalgame islam-terrorisme, voient des non-musulmans s’affilier à cette appréciation des faits.

    Une telle appréciation, qui, engendrée, à l’origine, par une volonté de contourner le dictat de la pensée unique dictée par la presse officielle orientée politiquement, subit des récupérations à connotation religieuse et, bascule dogmatiquement en dénégation paranoïaque de l'événement et de tout événement mass-médiatisé; en une construction manichéenne et mentale d’un monde où la direction politique et institutionnelle, amène invariablement les individus, la populace, à servir les seuls intérêts d’élites mondiales et mondialistes, vénales et voraces, occultes et occultistes, sanguinaires et sataniques.

    La théorie du complot, celle dans l’acception de cette idée que les dirigeants occidentaux et les médias s’emploient à l’avilissement de l’image de l’islam au profit du judéo-sionisme - couple dissociable mais peu dissocié - s’entretient par les leitmotiv padamalgam et l’islam est une religion de paix.

    Elle occulte le martèlement médiatique de l’Occident sur la confession musulmane du policier tué, et du héros malien. Elle occulte le discours télévisé du président français dans lequel il insiste que ces terroristes, « ces illuminés, n’ont rien à voir avec la religion musulmane ». Elle occulte la diffusion à tire-larigot par ces mêmes médias “islamophobes” des propos du frère de Ahmed Merabet qui affirme que l’islam est réellement « amour, partage et tolérance ».

    Si complot il devait y avoir, il fait les bons comptes de l’islam. Il contraint le commun des citoyens à occulter la réalité belliciste des textes fondateurs de l’islam qui se fie et se suffit aux déclarations mielleuses et emmiellées de personnalités politiques et de musulmans modérés pour se persuader de la compatibilité de l’islam avec la démocratie telle que la conçoivent les acteurs et zélateurs de l’humanisme occidental, ô combien louable, mais ô combien suicidaire. Un paradigme laïque élevé en foi latitudinaire et laxiste face à une idéologie mahométane qui s'élève en jurisdicteur et qui se trouve à l’antipode de la sécularisation du système politico-juridique.

     

    Phoenix Boréal

    =============================================================================================

    Sources

     

    Sites internet

     

    - A. Se. & V.G. Attentats à Paris: les (mauvaises) théories du complot. [En ligne]

    <http://www.lexpress.fr/actualite/societe/charlie-hebdo-les-mauvaises-theories-du-complot_1638858.html#> (Consulté le 04/02/2015)

    - Francetv info. Ce que l'on sait des assaillants de "Charlie Hebdo". [En ligne]

    <http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/ce-que-l-on-sait-des-assaillants-de-charlie-hebdo_790593.html> (Consulté le 04/02/2015)

    - GAROFFÉ Cédric. VIDEO. Attaque à «Charlie Hebdo»: Les fausses informations envahissent le web. [En ligne]

    <http://www.20minutes.fr/societe/1513339-20150109-attaque-charlie-hebdo-fausses-informations-envahissent-web> (Consulté le 04/02/2015)

    - Les Observateurs de FRANCE 24. "Charlie Hebdo" : les théories conspirationnistes démontées point par point. [En ligne]

    <http://observers.france24.com/fr/content/20150113-theories-conspirationnistes-charlie-hebdo-demontees-complot-retroviseur-menotte-coulibaly> (Consulté le 04/02/2014)

    - Wikipédia. Charlie Hebdo. [En ligne]

    <http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlie_Hebdo#Attentat_terroriste_du_7_janvier_2015> (Consulté le 04/02/2015)

    - Wikipédia. Michel Houellebecq. [En ligne]

    <http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Houellebecq#Controverses_m.C3.A9diatiques> (Consulté le 04/02/2015)