Pascalfrederic

Toutes les notes par cet auteur

Pascalfrederic a écrit 15 notes

  • Turquie , comment les musulmans gouvernent dans ce pays ?.

    Le préfet de police d'Istanbul, Hüseyin Capkin, a été démis jeudi de ses fonctions dans le cadre d'une vaste affaire de corruption lancée mardi qui vise des proches du premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, ont rapporté les médias turcs.

     

    Avant M. Capkin, une trentaine d'autres hauts gradés de la police ont été sanctionnés depuis trois jours, accusés par leur hiérarchie et le gouvernement d'avoir «abusé de leurs pouvoirs» dans cette enquête, a précisé la chaîne d'information CNN-Türk.

    Mercredi, au lendemain d'un coup de filet spectaculaire des polices d'Istanbul et d'Ankara, cinq subordonnés de M. Capkin, notamment ceux chargés de diriger l'enquête, ont été mutés à d'autres postes par le ministère de l'Intérieur.

    Les autorités gouvernementales, et notamment le vice-premier ministre Bülent Arinç, ont notamment reproché à ces responsables policiers de n'avoir pas informé leurs supérieurs de la progression de leur enquête.

     

    Une quarantaine de personnes soupçonnées de corruption, de fraude et de blanchiment d'argent étaient toujours gardées à vue jeudi, dont les fils des ministres de l'Économie, de l'Intérieur et de l'Environnement, le patron de la banque publique Halk Bankasi, Suleyman Aslan, et le maire du district stambouliote de Fatih, Mustafa Demir, un membre du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

    Une vingtaine d'autres responsables policiers se sont vu signifier leur mutation ces deux derniers jours, ont indiqué les médias turcs en citant des sources gouvernementales.

     

    Et on voudrait nous faire gober que ce pays serait le bienvenu dans la communauté Européenne !!?. La corruption , outil de prédilection de la religion musulmane est encore à l'ouvrage ici !. Et cette bataille du pouvoir a lieu entre 2 mouvances musulmanes qui s'opposent sur des sujets tels que l'avortement , l'alcool , le droit des femmes . Comme si nous avions besoin d'un pays qui vienne avec des problèmes que nous avons résolu depuis des décennies . Heureusement que la France n'a pas l'air d'être un pays particulièrement attirant pour eux  .

    source :http://www.lapresse.ca/international/europe/201312/19/01-4722554-scandale-de-corruption-en-turquie-le-patron-de-la-police-distanbul-renvoye.php

    Catégories : Justice, Politique, Religion Pin it!
  • Rappel des sanctions pour une femme pas assez docile

    Triste réalité , qu'est la condition de la femme musulmane .

    J'ai trouvé cette vidéo dans mes démarches pour connaitre les us et coutumes liées à cette religion , et qui ne cessent de démontrer , une fois encore , le peu de respect de l'islam sur la femme


    .


     

     Evidemment , il faut comprendre que c'est leur quotidien , et que chaque couche de la société musulmane est axée sur le même principe d'inégalité , sortir , conduire ....etc !.

    Mais , ce n'est qu'amour , tolérance et partage , comme nous le rappelle si bien ces musulmans qui viennent  défendre leur religion et leur prophète de malheur , responsable de tant de souffrance .



    Catégories : Religion, Violence envers les femmes Pin it!
  • Du droit d'être islamophobe

     

     

    J'ai trouvé un texte intéressant sur un autre site , je me permet de le copier ici .

    Toute réflexion allant dans le bon sens , mérite son droit de débat .

    Du droit d'être islamophobe





    Un texte très judicieux de René Pommier envoyé au Monde et, légèrement modifié, à Libération fin octobre 2003, et non publié. 


    M'étant absenté quelque temps, je viens seulement de prendre connaissance de l'article de M. Xavier Ternisien, « Du racisme anti-arabe à l'islamophobie », paru dans Le Monde du 10 octobre. Dans cet article, M. Ternisien s'évertue à expliquer l'islamophobie sans tenir le moindre compte de ce qui en est, me semble-t-il, la cause première, la cause profonde, la cause principale, à savoir l'islam lui-même. Selon M. Ternisien, l'islamophobie s'expliquerait essentiellement par un racisme anti-arabe qui s'expliquerait lui-même en grande partie par le passé colonial français. On ne saurait certes ! nier qu'un certain nombre de Français, un nombre assurément trop grand, n'aiment pas l'islam parce qu'ils n'aiment pas les arabes à cause de la guerre d'Algérie et surtout de l'immigration. Mais il y a sans doute un nombre encore plus grand de Français, qui sont islamophobes sans être le moins du monde anti-arabes. 

    C'est mon cas. Je me sens profondément islamophobe. Or, bien que j'aie été envoyé en Algérie pour participer aux opérations dites de maintien de l'ordre, comme la plupart des gens de ma génération, mon aversion pour l'islam ne se nourrit aucunement d'un ressentiment anti-arabe. Loin d'avoir été un partisan de l'Algérie française, avec quelques-uns de mes camarades de l'E.N.S. de la promotion 1955, j'ai milité pour soutenir les efforts de Pierre Mendès-France en faveur de la paix. Mon islamophobie ne se nourrit que de mon aversion pour l'islam qui n'est elle-même qu'une des facettes d'une aversion générale qui englobe toutes les religions, tous les mouvements sectaires, et, bien sûr, l'astrologie et toutes les formes d'obscurantisme. Pour être islamophobe il n'est nul besoin d'être raciste, il suffit d'être rationaliste. 

    Si un chrétien, un juif ou un musulman ont le droit, et personne ne songe à le leur contester, de dire tout le bien qu'ils pensent de leurs religions respectives et notamment de prétendre qu'elles ont été instituées par Dieu, les incrédules doivent avoir le droit de dire tout le mal qu'ils en pensent, eux, et notamment d'affirmer qu'elles sont une insulte à l'intelligence humaine. Les croyances que les premiers ont le droit de présenter comme des vérités éternelles et divines, les seconds doivent avoir le droit de les regarder comme un tissu de stupidités anachroniques et de le dire sans ménagement. On ne pourrait leur demander de se taire ou, du moins d'avoir recours à la litote, que si les croyants en faisaient autant. Or, s'il est vrai que les chrétiens d'aujourd'hui tendent à être de moins en moins dogmatiques, au point que les incrédules sont de plus en plus souvent obligés de leur rappeler à quoi ils sont censés croire, il n'en est pas de même des musulmans. Et c'est sans doute ce qui fait qu'à la différence de la religion chrétienne, maintenant trop peu sûre d'elle-même pour être encore oppressive, la religion musulmane reste profondément néfaste et tyrannique. Et c'est aussi pourquoi l'islamophobie reste pleinement justifiée. 


    source : http://atheisme.org/islamophobie.html

    Catégories : Réflexion, Religion Pin it!