belgique - Page 2

  • Meurtrier en Syrie, boulanger en Belgique

    Michel-a-boulanger-de-Daech.jpg

    Michael Delefortrie s'est converti à l'islam 2007, occasion pour laquelle il a changé de prénom: il s'appelle désormais Younès.
    En 2012, il rejoindra Sharia4Belgium et, fin 2013, il partira combattre en Syrie, 6 semaines durant.
    A son retour en Belgique en janvier 2014, il est arrêté par la police et fera 3 mois de prison avant d'être relâché.

    Aujourd'hui, il est boulanger à Anvers et ne regrette rien du tout. Il a une femme qui a 17 ans et qu'il garde cloîtrée chez lui.
    Il a un drapeau de l'état islamique accroché au dessus de son lit et un fusil qu'il prétend ne fonctionner qu'avec des billes
    Il a écrit un livre prônant le jihad sous couvert de raconter son parcours. Voici quelques citations pour vous aider à cerner le personnage:

    "Dans une démocratie, un musulman ne peut pas fonctionner comme il le voudrait. Il ne peut pas vivre son islam complètement"

    "Les combattants sont morts de la plus belle des façons, en martyrs"

    "L'idéologie islamique et la religion musulmane domineront un jour le monde"

    "Les femmes yézidies vendues et violées ? Esclave, c’est toujours mieux que de mourir"

    "Je n’ai jamais dit que la Syrie était un mauvais endroit, je n’ai jamais dit que je regrettais mes choix"









    Merci à Gilles (FB) pour le titre, je n'aurais pas trouvé mieux!

    Sources:
    http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Michel-a-boulanger-de-Daech-De-la-Syrie-a-Anvers-833783
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/32684/Coup-de-filet-antiterroriste-en-Belgique/article/detail/2466327/2015/09/24/Le-djihadiste-reconverti-boulanger-a-Anvers.dhtml
    http://lepeuple.be/sorti-de-prison-younes-est-toujours-djihadiste-partie-i/53999
    http://www.rtl.be/info/regions/flandre/polemique-en-flandre-a-cause-d-interviews-trop-complaisantes-d-un-jeune-pronant-l-ideologie-islamiste-763318.aspx
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_younes-le-djihadiste-devenu-ecrivain-et-propagandiste?id=9193581

    Catégories : Faits, Justice Pin it!
  • Pas de prière ou de minute de silence dans les mosquées belges

    Suite aux attentats de Bruxelles, on aurait pu s'attendre à des témoignages de compassion de la part de la communauté musulmane, vu qu'on le sait tous, la plupart d'entre eux sont bienveillants et l'islam est une religion de paix et d'amour (sarcasmes)

    Il a été demandé que les imams organisent une prière pour les victimes. Le Conseil des imams de Belgique a refusé, la sharia interdisant toute prière pour les non-musulmans comme l'atteste un des imams de la grande mosquée de Belgique.

    Un autre pousse le vice plus loins: puisqu'il y a eu quelques victimes musulmanes, alors ils peuvent souhaiter paix, miséricorde et santé aux victimes.

    Une minute de silence a aussi été proposé, ce qui a été également refusé.

    L'islamologue Michael Privot: "Il a été refusé de réciter cette prière en hommage à des « mécréants » pour reprendre les propos. Une minute de silence a également été proposée lors de la réunion, qui a été une nouvelle fois refusée"

    Depuis la publication de ces informations, l'Exécutif des Musulmans de Belgique prétend qu'une prière et une minute de silence auraient été observées. Ils disent déplorer ces accusations gratuites et infondées (infondées? regardez cette vidéo en bas de page)

    Brusque revirement pour éviter de mal faire voir l'islam ou piètre mensonge (taqyia)?






    Sources:
    http://www.lacapitale.be/1522136/article/2016-03-24/attentats-de-bruxelles-le-conseil-des-theologiens-refuse-de-reciter-une-priere-d?fb_comment_id=fbc_1333723809974832_1333879706625909_1333879706625909#f2271a682dd741c
    http://www.embnet.be/

    Catégories : Religion Pin it!
  • Belgique: cas de viol par des "réfugiés"

    vti_002Avec six amis, des Irakiens dont deux réfugiés, un jeune a violé une jeune fille de 17 ans, à Ostende, et a filmé la scène, qui a été découverte par hasard lors d’une enquête de police.

    Dans la vidéo, on voit le groupes de musulmans, âgé de 14 à 24 ans, retirer le pantalon de la jeune fille, lui écarter les jambes, se livrer à des attouchements, puis la violer, tandis qu’ils rigolent, dansent et chantent en arabe autour de la victime.

    Un enseignant du VTI (Vrij Technisch Instituut) d’Ostende a remarqué une photo, sur le smartphone d’un jeune de 14 ans, où on le voit en uniforme avec une mitraillette.

    Une enquête a été déclenchée, et la police a alors découvert la vidéo compromettante dans le smartphone du jeune musulman, filmant les ébats de ses copains sur la jeune fille visiblement évanouie.

    Vite appréhendés, les coupables étonnés qu’on les interpellent ont déclaré aux enquêteurs : « Elles ne doivent pas se plaindre. Les femmes doivent obéir aux hommes.. »

    Le maire socialiste Johan Vande Lanotte, choqué des propos des violeurs, a vivement réagi :

    « On ne doit pas rester indifférent : certains nouveaux arrivants ont une vision des femmes qui pose problème, nous devons vigoureusement défendre nos valeurs »

    « Ce qui s’est passé est très douloureux et cela doit conduire à des peines sévères, » a ajouté le maire d’Ostende.

    Le viol collectif s’est produit en novembre dernier, mais il n’a été révélé que cette semaine, au hasard de la découverte de la photo que le jeune montrait à ses copains de classe.

    Très agressifs, ils ont déclaré à la police qu’un viol collectif est une chose tout à fait normale dans leurs pays d’origine

    Lors de la soirée du viol, la jeune fille de 17 ans était allée boire un verre avec ses copines avant de se rendre à une fête à Ostende où elle a consommé trop d’alcool au point de finir inconsciente. De là, le groupe de musulmans l’ont emmenée dans un autre lieu et l’ont violée.

    Lors de leur interrogatoire par la police, les coupables se sont montrés très agressifs, allant jusqu’à déclarer, comme le rapporte Het Laatste News, qu’un viol collectif est une chose tout à fait normale dans leurs pays d’origine.

    L’un des musulmans a affirmé que « la jeune fille a demandé de l’emmener » – alors que les images montrent qu’elle n’était plus maîtresse de sa volonté.

    Un autre a lancé aux policiers, sûr de son bon droite, que la jeune fille n’avait aucun droit de se plaindre, « parce que les femmes ont seulement besoin d’écouter les hommes ».

    © Christian Larnet pour Dreuz.info


    Sources:
    http://www.dreuz.info/2016/02/04/nouvelle-affaire-de-viol-par-des-migrants-les-femmes-doivent-obeir-dit-lun-des-violeurs/
    http://www.hln.be/hln/nl/957/Binnenland/article/detail/2606337/2016/02/04/Dader-groepsverkrachting-choqueert-tijdens-verhoor-Ze-moet-niet-klagen-Vrouwen-moeten-luisteren.dhtml

    Catégories : Faits, Violence envers les femmes Pin it!