• Rien n'est bon dans le cochon d'Allah...

    Certains musulmans prétextent que Allah, dans le Coran, défend de consommer de la viande de porc en raison de la scatophagie (qui se nourrit de matière fécale) de ce dernier, ou encore sa nécrophagie (qui se nourrit de cadavres).

    « Dis : « Dans ce qui m'a été révélé, je ne trouve d'interdit, à aucun mangeur d'en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu'on a fait couler, ou la chair de porc – car c'est une souillure – ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre qu'Allah. » Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux. »

    (Coran, s. 6, v. 145)


    Ainsi, pourquoi Allah n'a-t-il pas interdit la viande du lapin qui s'alimente de ses crottes, ou encore, la viande des herbivores en général qui se nourrissent parfois de leurs excréments ? 
    Pourquoi ne prohibe-t-il pas la viande de la volaille qui peut manger le cadavre de son poussin ?

    L'interdiction de la viande de porc en islam ne tient sur aucune explication sinon une seule, elle découle tout simplement d'une loi sanitaire juive que Mohamed a naïvement transformée en souillure spirituelle !

     

    Phoenix Boréal

    Catégories : Réflexion, Science Pin it!