Belgique: vers une interdiction de l'abattage sans étourdissement

aid-el22.jpg

Bonne nouvelle pour la cause animale!

Le parlement wallon vient de voter pour une interdiction de l'abattage sans étourdissement. 
Il sera effectif en 2018 avec cependant une dérogation spéciale pour l'abattage rituel jusqu'en 2019 (histoire de faire des stocks?)
La Flandre devrait bientôt voter une loi similaire.

En Belgique, la loi interdisait pourtant déjà de tuer un animal en le faisant souffrir. Jusqu'à présent, une dérogation était accordée pour l'abattage rituel.

Malheureusement, certains idiots bien pensants des cultes chrétiens montent au créneau et protestent avant même que les communautés musulmanes et juives ne le fassent!
Le bien être des animaux serait il secondaire face aux croyances pour ces personnes? Les animaux méritent-ils d'agoniser pendant 14 minutes (d'après un rapport français, voir les sources) pour respecter les croyances de certains?


Sources:
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170517_01005428/le-parlement-wallon-interdit-l-abattage-d-animaux-non-etourdis
http://www.lesoir.be/1417467/article/actualite/belgique/2017-01-16/wallonie-l-abattage-sans-etourdissement-bientot-interdit
http://www.rtl.be/info/belgique/politique/abattage-sans-etourdissement-les-cultes-chretiens-plaident-pour-la-liberte-religieuse-des-juifs-et-musulmans-917041.aspx

Catégories : Politique Pin it!

Commentaires

  • La fête du sacrifice (fête du meurtre des moutons en réalité) est passée il y a quelques jours et il est dommage qu'il y ait encore une dérogation exceptionnelle pour les musulmans qui la célèbrent. La loi n'est pas censée s'adapter aux désidératas religieux au seul motif qu'une secte suffisamment nombreuse fait entendre sa voix au sujet d'assassinats ritualisés; c'est du favoritisme religieux au détriment de la souffrance animale ! Pour quel motif valable ? verser le sang...

  • Tout ceci sera fini en 2019, la dérogation pour culte religieux n'est que temporaire.

    Ce que je trouve fascinant, c'est que d'un côté on arrive à faire des dérogations aux lois préexistantes pour permettre certaines pratiques religieuses mais que d'un autre côté, on fasse tout pour masquer, au nom de la laïcité, nos origines chrétiennes (comme le fait de renommer les fêtes ou de supprimer les crèches dans les bâtiments publics)

Les commentaires sont fermés.