L’islamophobie est une position saine

unis-contre-islamophobie.jpg

Voici un article écrit par le Dr. Sami Aldeeb (juriste et professeur de droit arabe et musulman en Suisse, France et Italie) et publié sur le site Riposte Laïque.



Islamophobie = peur de l’Islam

Craindre est une position saine face à un danger. Devant une idéologie dangereuse, si vous n’avez pas un sentiment de peur, cela signifie que vous êtes soit un ignorant, soit un idiot.

Dans le cas de l’islam,

  • Tous les ministres arabes de la Justice ont adopté un Code pénal arabe unifié dans lequel ils affirment qu’un musulman qui quitte l’islam doit être tué et qu’une personne adultère doit être lapidée à mort.
  • Un professeur égyptien, Ahmad Hamad Ahmad, a publié au Caire un livre en 1988 avec une deuxième édition en 2000, dont le titre est : Pour une loi unifiée régissant les armées islamiques نحو قانون موحد للجيوش الاسلامية. L’auteur est docteur en droit de l’Université de la Sorbonne. Il a écrit beaucoup de livres juridiques et a enseigné le droit à la Faculté de droit du Qatar. Ce projet vise à remplacer les Conventions de Genève et prévoit l’asservissement des prisonniers, hommes et femmes, comme prescrit par la loi musulmane. Cela signifie le retour de l’esclavage… et ce que fait Daesh.

Quand je vois cela et beaucoup d’autres choses, si je ne crains pas l’Islam, alors je suis un idiot ou un ignorant.

Nous devons aimer les Allemands, mais pas l’idéologie nazie

Nous devons aimer les Italiens, mais pas l’idéologie fasciste

Nous devons aimer les Espagnols, mais pas la corrida

Nous devons aimer le malade, mais pas la maladie

Nous devons aimer les musulmans en tant qu’êtres humains, mais pas l’islam

Il faut donc distinguer une idéologie et les personnes. Nous devons aimer les personnes, mais pas leur idéologie. Et si une personne a une idéologie dangereuse, nous devons l’exhorter à l’abandonner. C’est ce qui s’est passé avec l’idéologie nazie. Personne ne déteste les Allemands, mais les Allemands ont dû abandonner leur dangereuse idéologie.


Sources: http://ripostelaique.com/lislamophobie-est-une-position-saine.html et https://fr.wikipedia.org/wiki/Sami_Aldeeb

Catégories : Réflexion Pin it!

Commentaires

  • J'aimerai vous rappeler que l'Islam (comme le Christiannisme ou le Judaisme) est une religion et non une idéologie. La lutte contre l'Islam et le combat contre l'idéologie nazie ne sont donc pas comparables. Doit-on vous rappeler la différence entre religion et idéologie ?

    J'aimerai également vous rappeler que l'Islam et les musulmans sont étroitement liés : sans Islam, il n'y a pas de musulmans donc autant dire les choses clairement : vouloir combattre l'Islam c'est vouloir combattre ce à quoi environ 2 milliards de personnes s'identifient et ne pas aimer l'Islam, c'est ne pas aimer les musulmans et leur croyance.

  • L'islam est bel et bien une idéologie en plus d'être une religion.

    Une religion est censée rester dans le domaine privé. Or le coran dicte aux musulmans de créer un monde où seul l'islam fait office de loi.
    Contrairement au christianisme et au bouddhisme, l'islam enjoint à propager ses principes par la force.
    Il suffit de comparer les deux "prophètes": Jésus a propagé ses idées par les mots. Mahomet par l'épée.
    Ensuite, en faisant une petite recherche sur google, je trouve un organisme pakistanais (chargé de donner des avis juridiques au gouvernement pakistanais) au drôle de nom: "Conseil de l'idéologie islamique"

    L'exemple donné dans l'article sur lequel tu commentes me plait beaucoup: "Nous devons aimer le malade, mais pas la maladie".
    Je considère les musulmans comme malades (car ayant subit un lavage de cerveau) et l'islam comme une maladie.
    Je peux très bien détester la maladie sans haïr le malade

Les commentaires sont fermés.