• Un candidat du parti VLC poignardé (Belgique)

    1716335503_B972749636Z.1_20140521223146_000_GV52G9P82.1-0.jpg

    Voici encore une preuve que l'islam est une religion d'amour, de tolérance!

    Ce mercredi 21 mai dernier, Eric Renson candidat du parti VLC, s'est fait poignarder par 4 individus. Blessé au visage, à la tête au cou et au bras, ses jours ne sont heureusement pas en dangers.
    En le poignardant, les 4 hommes lui ont crié à plusieurs reprises: "Tu as insulté l’islam, sale Belge, tu vas crever"

    Le parti faisait justement le lien entre l'insécurité et la montée de l'islam: "Les interculturalistes (MR-PS-CdH-ÉCOLO) affectent généralement de s'indigner de toute évocation d'un lien entre islam et immigration incivique ou entre cette immigration indésirable et criminalité; une technique de censure parmi d'autres. Or, il y a des lieux où les musulmans sont largement majoritaires: les prisons. Cette réalité interpellante est tue ou déniée alors qu'elle est capitale."

    Vous pourrez trouver ce que le parti dit de l'islam dans leur programme électoral: http://www.parti-vlc.be/index.php/programme/islam



    Sources:
    http://www.rtl.be/info/votreregion/liege/1093321/waremme-le-candidat-vlc-poignarde-ce-matin-pour-insulte-a-l-islam-porte-plainte-pour-tentative-d-homicide
    http://www.lameuse.be/1011444/article/2014-05-21/eric-renson-candidat-vlc-a-la-region-agresse-au-couteau-a-waremme-tu-as-insulte

    Catégories : Faits, Politique Pin it!
  • Mariam, mère de famille enceinte, condamnée à mort par la charia

    Meriam-Yehya-Ibrahim-Ishag.jpgMariam Yahia Ibrahim Ishag est une femme enceinte soudanaise de 27 ans, diplômée en médecine et mère d'un enfant de 20 mois. Née d'un père musulman, l'état soudanais la considère donc comme musulmane. Père qui l'a abandonnée à l'age de 6 ans, elle a été recueillie par une femme orthodoxe.

    Mais lorsqu'elle s'est mariée à un chrétien, un membre de sa famille a porté plainte pour adultère et pour apostasie. La justice soudanaise (la charia) a donné 3 jours à Mariam pour retourner vers l'islam. Devant son refus, elle a été condamnée à mort par pendaison ce jeudi 15 mai 2014

    Elle est actuellement en prison avec son fils de 20 mois, mais la justice soudanaise est "clémente": l'exécution se passera après l'accouchement de la jeune femme (qui ne devrait pas tarder, elle est enceinte de 8 mois)
    Cela dit, toute visite lui est interdite, de même que tout soin médical qui serait pourtant nécessaire vu son état de grossesse avancé.

    Les États-Unis, Amnesty International, le Royaume-Uni, l'ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), se disent tous "horrifiés" et réclament la libération de la jeune femme, mais comme d'habitude, rien de concret n'est fait, Miriam risque toujours la pendaison...

     

    Sources:

    http://www.thereligionofpeace.com/
    http://pjmedia.com/tatler/2014/05/14/u-s-sacrificing-u-s-citizen-toddler-to-sharia-in-the-sudan/
    http://en.wikipedia.org/wiki/Mariam_Yahia_Ibrahim_Ishag
    http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Dossiers/p-28251-Le-destin-suspendu-de-Meriam-Yahia-Ibrahim-Ishag-condamnee-a-mort-au-Soudan-pour-apostasie.htm

    Catégories : Faits, Religion Pin it!
  • Alain Combe: français torturé dans les prisons marocaines

     

    Un entrepreneur français pris dans les filets de la répression marocaine et de la corruption institutionnalisée, arbitrairement emprisonné au Maroc pendant près de 2 ans, torturé et humilié, et qui a échappé à la mort, vient de déposer plainte contre le Ministre de la justice du Maroc.

    Alain Combe, c’est ce Français dont nous avons raconté la tragique aventure marocaine dans l’indifférence bruyante des journalistes défenseurs des droits de l’homme – et qui auraient mis l’opinion en ébullition s’il avait été journaliste.

    Il a déposé plainte auprès du TGI de Paris le 13 mai dernier, contre Mustapha Ramid, Ministre de la Justice du Maroc, et Abdou Nabaoui, directeur des affaires pénales et des grâces du Maroc,  pour :

     • Détention illégale,

    • Actes de torture et complicité de torture,

    • Non assistance à personne en danger,

    • Corruption passive,

    • Escroquerie,

    et s’est constitué partie civile.

    Interrogé par le site marocain Demain Online, Alain Combe déclarait en février dernier à un public marocain bien informé que la torture, dans les prisons marocaines, n’est pas un fantasme :

    « Je me nomme Alain Combe et j’ai vécu l’enfer durant deux années dans les geôles marocaines.  Les autorités chérifiennes comme françaises connaissaient mon innocence.
    J’ai survécu dans des conditions abominables et confirme l’existence de la torture… »

    En mars dernier, Alain Combe, que nous sommes fiers d’avoir contribué à la libération, nous disait :

    « Le Maroc n’est qu’une façade, conforme à l’image des visites royales où tout est repeint 5 jours avant… où du matériel sophistiqué est loué pour l’occasion, et des ouvriers payés pour se mettre au bord des routes avec des petits drapeaux… tout est une vaste fumisterie. Les accords internationaux signés s’empilent sans qu’aucun ne soient respectés, ce qui permet de leur allouer des subsides. En échange, le Maroc fait la balance du Magreb pour les problèmes de terrorisme, et ils gardent une partie des immigrés sub-sahariens. Pour ce rôle, la France ferme les yeux, mais tout le monde sait. »

    1901284_1434332983484852_2131390832894912493_n

     

    © Hervé Roubaix pour Dreuz.info
    Article original: http://www.dreuz.info/2014/05/alain-combe-francais-torture-dans-les-geoles-marocaines-depose-plainte-contre-le-ministre-de-la-justice-du-maroc/