Le Djihad en grande Bretagne ?.

Soldat tué à Londres: Michael Adebolajo et Michael Adebowale reconnus coupables .

La vidéo du meurtre de Woolwich avait fait le tour de la planète. Jeudi 19 décembre, deux jeunes Britanniques convertis à l'islam ont été reconnus coupables de l'assassinat du soldat Lee Rigby, tué en plein jour dans une rue londonienne au printemps dernier.

Lors du verdict, les deux coupables n'ont montré aucun signe de regret. L'un d'eux a même fièrement embrassé le Coran avant d'être emmené sirènes hurlantes vers la prison de haute sécurité de Belmarsh, dans le sud-est de Londres, sous les yeux des proches de la victime en pleurs.

Les faits remontent au 22 mai dernier. Michael Adebolajo, 29 ans, et son complice Michael Adebowale, âgé de 22 ans, renversent Lee Rigby, un vétéran d'Afghanistan, avant de s'acharner sur lui, avec des couteaux de boucherie. Des vidéos tournées par des passants effarés montrent notamment Michael Adebolajo, le hachoir dans ses mains ensanglantées, expliquant avoir vengé les « musulmans tués par des soldats britanniques ».

En mission en tant que « soldats d'Allah »

Pendant leur procès, les deux jeunes Britanniques d'origine nigériane ont plaidé non coupable, affirmant qu'ils étaient en mission en tant que « soldats d'Allah » et en guerre contre la Grande-Bretagne.

Reconnus coupables par les douze jurés, ils risquent la prison à perpétuité pour le meurtre à l'arme blanche de Lee Rigby. Un crime qualifié de « barbare » par l'accusation.

 

Voilà le prix que nous , Européens , payons pour notre laxisme envers cette religion !. Et encore , je n'ai pas pris d'article plus complet nous renvoyant aux célébrations de cet acte barbare par quelques imams fières de leurs conneries .

Catégories : Faits, Justice, Religion Pin it!

Les commentaires sont fermés.